Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 15:27

images0000L'admission d'un profane dans une Loge est toujours un moment délicat dans la vie d'un Atelier.

Les FF:. s'interrogent, à juste titre, sur le profane proposé.

A-t-il les qualités nécessaires ?

Saura-t-il s'intégrer dans la Loge ?

Sera-t-il heureux parmi nous ?

Curieusement, le rituel est muet sur la procédure d'admission et le règlement trop imprécis.


C'est d'autant plus étonnant que le "Régulateur du maçon de 1801", notre référence au rite français, est très précis. Le description de la procédure occupe toute la première section, intitulée Des préalables, de la page 5 à la page 12.


Je vous propose d'en prendre connaissance.

 

L'admission d'un Profane ne pourra être arrêtée que dans la troisième assemblée, en comptant celle où il aura été proposé.

[...]

Le Vénérable proposera, en la forme qui suit, le profane à la Loge assemblée et pendant les travaux, sans nommer ni désigner en aucune manière le Frère qui le présente.

" Mes FF:., le profane X (nom, prénom, âge, de tel état, né à..., demeurant à...) est proposé et demande à être initié à nos mystères à  titre de membre de cette Loge. FF:. premier et second surveillants, annoncez-le sur vos colonnes ; invitez les FF:. à se procurer, d'ici à la première assemblée, des renseignements sur le profane proposé, à l'effet de délibérer alors s'il y aura lieu à nommer des Commissaires ".

Le premier Surveillant dit :

" F:. second surveillant, Frère de la colonne du Midi, le V:. propose le profane X (nom, prénom, âge, de tel état, né à..., demeurant à...) pour être initié à nos mystères  à titre de membre de cette Loge: il nous invite à nous procurer, d'ici à la première assemblée, des renseignements, à l'effet de délibérer alors, s'il y aura lieu à nommer des Commissaires ".

Le second Surveillant dit :

" Frère qui décorez la colonne du Nord, le V:. et le F:. premier surveillant nous proposent le profane X (nom, prénom, âge, de tel état, né à..., demeurant à...) pour être initié à nos mystères  à titre de membre de cette Loge: il nous invite à nous procurer, d'ici à la première assemblée, des renseignements, à l'effet de délibérer alors, s'il y aura lieu à nommer des Commissaires ".


Dans l'assemblée suivante on s'occupera de la proposition faite du profane...


à suivre

#369

Partager cet article
Repost0
RF BB T.V.F.B.B. - dans Rite Français
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 20:30

Lum.jpg

Partager cet article
Repost0
RF BB T.V.F.B.B. - dans Vie du blog-notes
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 14:26

OrdreAu Rite français,

dans le rituel d'apprenti,

selon le régulateur du maçon (1801),

donc, le notre,

nous trouvons la phrase suivante :

 

"Frères Premier et Deuxième Maître des Cérémonies, conduisez notre nouveau Frère en tête de la colonne du Nord, à la place qu'il occupera désormais."

 

  1. De quoi s'agît-il ?
  2. En la lisant attentivement, êtes-vous étonné ?
  3. Comment faut-il l'interprêter ?

Réponse par mail à tvfbb

adresse mail

# 367

Partager cet article
Repost0
RF BB T.V.F.B.B. - dans Rite Français
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 18:54

AdhucTel fût de colonne resté seul debout sous le ciel de Grèce ou de Sicile trouve dans la poésie de l’abandon plus de beauté que n’en possède la Maison Carrée miraculeusement préservée.

 

Georges Pompidou

Anthologie de la poésie française - 1961

Partager cet article
Repost0
RF BB T.V.F.B.B. - dans Citation
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 10:38

MaratUn de nos lecteurs nous a demandé des précisions sur le portrait de Roëttiers de Montaleau (cf article précédent).

 

Ce tableau (huile) est anonyme, mais son auteur a été identifié.

Il a été réalisé par un peintre français, François-Jean Garneray, né à Paris en 1755.

Fils d'un naturaliste, François-Jean Garneray étudie la peinture et devient l'élève de David en 1782.

Il reste plusieurs années auprès de son maître, qu'il assiste pour la réalisation de quelques œuvres.

Artiste reconnu pour ses qualités de dessinateur - il sera le dessinateur officiel à l’Académie royale de musique  - et la précision de ses miniatures, il évolue vers le portrait et acquiert une renommée méritée.

Il réalise le portrait des acteurs  politiques de son époque. Celui de Charlotte Corday, qu'il réalise pendant son interrogatoire, le rend célèbre.

Jean-François Garneray était franc-maçon, membre de la loge L’Amitié du Grand Orient de France.

Il exécutera une série de cinq portraits de francs-maçons dont celui d' Alexandre Louis Roëttiers de Montaleau.

Il meurt à Auteuil en 1837.

 

Illustration : portrait de Jean-Paul Marat par François-Jean Garneray

 

Bibliographie

 Cahiers Villard de Honnecourt n° 18 : Un grand serviteur de la Franc-Maçonnerie, Roettiers de  MONTALEAU par Félix BONAFÉ  

Partager cet article
Repost0
RF BB T.V.F.B.B. - dans Rite Français
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 15:00

ALRdeMMerci et bravo au TVF BR, Alex Matheu, qui a identifié immédiatement :

Alexandre Louis Roëttiers de Montaleau

1748-1808

Fils d'un orfèvre, graveur général des monnaies de Grande-Bretagne, annobli par Loius XV, A. L. R. de M. devient conseiller à la Chambre des comptes de Pais en 1775, puis Maître de la-dite Chambre avant d'être nommé directeur de la Monnaie de Paris en 1791.

Il fut surtout un Franc-Maçon exceptionnel.

Reçu en 1774 dans la Loge L'Amitié à l'Orient de Paris, il en devient le Vénérable en 1778.

En 1780 il est Grand officier du GO

En 1782, il entre dans la loge Les Amis Réunis dont il devient le Vénérable.

En 1788, il est affilié à La Constance à l'orient de Paris.

Le 28 avril 1789, il installe la loge Guillaume-Tell composée d'officiers du régiment dee gardes suisses qui devient, après la journée du 10 août 1792 (prise des Tuileries, chute de la monarchie), Le Centre des Amis. Il en devient le vénérable le 30 mars 1793

Pendant la Terreur il met à l'abri touts les archives du GO.

En l'An IV il pourra dire :

 

"Apprenez et sachez, maçons français, que les archives du Grand Orient sont restées intactes [...]

 

En 1796, il est élu Grand Vénérable du GO.

En 1798 il engage des pourparlers pour une fusion de la Grande Loge de Clermont et du Grand Orient.Le 22 ,juin 1799, il préside la tenue solennelle qui consacre l'union des deux obédiences.

Jusqu'à sa mort il assume des responsabilités au sein de la Franc-Maçonnerie française.

Il meurt le 30 janvier 1808

 

Il apparait comme le modèle du maçon pur et désintéressé, attaché de façon indéfectible à l'Art royal. [1]

 

Toute sa vie, il a donné la priorité à son engagement initiatique, souvent au détriment de ses intérêts personnels.

Il fut le gardien vigilant de la liturgie maçonnique  traditionnelle.

Il est considéré, à ce titre, comme le père du Rite français.


Note

[1] Michel-André Iafelice, Encyclopédie de la Franc-Maçonnerie, Livre de Poche, Paris 2000

[2] Illustration bas de page : Prise des Tuileries par Jean Duplessis-Bertaux

 

Tuileries1792

 

# 364

Partager cet article
Repost0
RF BB T.V.F.B.B. - dans Rite Français
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 12:06

Vous connaissez ce Frère bien sûr ...ARDM

Réponse par email à tvfbb

adresse mail

Partager cet article
Repost0
RF BB T.V.F.B.B. - dans Enigme
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 17:39

Couv Dieu L1Quand  "Dieu" est-il apparu dans l'histoire de l'humanité ?

En fait très tard. Si l'être humain existe depuis plusieurs millions d'années....

 

Le ton de cet ouvrage est donné, un long dialogue entre Marie Drucker, et Frédéric Lenoir, philosophe, dialogue au cours duquel  l'historien des religions répond aux interrogations sur Dieu que pose la journaliste.

 

Au travers d'une conversation alerte, vivante, les deux protagonistes nous font découvrir l'histoire de "Dieu" et essaient de nous proposer des réponses aux grandes questions récurrentes dans l'histoire de l'humanité :

Qui est Dieu ?

Dieu est-il une force, une énergie, un principe créateur, un horloger,  un architecte ?

Pourquoi est-il invisible ?

Qui a inventé le monothéisme ?

Le Dieu des juifs, des chrétiens et des musulmans est-il le même ?

La science peut-elle apporter la preuve que Dieu existe ou qu'il n'existe pas ?

[...]

Au fil des pages, Frédéric Lenoir fait preuve d'une grande rigueur intéllectuelle et nous livre une analyse objective, sans parti pris.

Le style est vif, les explications claires, la lecture plaisante.

Bref je vous conseille ce livre

  • Broché: 312 pages
  • Editeur : Robert Laffont
  • Date publication : (27 octobre 2011)
  • Langue : Français
  • ISBN-13: 978-2221113066

Biblio-FM1

Partager cet article
Repost0
RF BB T.V.F.B.B.

Le Rite Français

  • : Le Blog du Rite Français
  • : Des fondamentaux, des usages, de la symbolique et du sens du premier Rite maçonnique
  • Contact

Librairie

Voir ci-contre,

à la suite de l'article du jour

Rechercher

Pages

Catégories