Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 16:51

Un copier-coller malencontreux, si ce n'est calamiteux, avait modifié la belle ordonnance de l'homélie du Père Abbé Jean Vinsandon.

Quelques clics... tout est remis en ordre ! je dirais même... tout est d'équerre.

Homélie

Partager cet article
Repost0
RF BB l'Orateur
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 21:13

Souffle mots

 

Gérard de NervalNotre V.M. nous envoie pour inaugurer cette nouvelle rubrique, un poème de Gérard de Nerval, Le Christ aux Oliviers .

Considéré comme un des précurseurs des surréalistes, Gérard de Nerval écrivait, peu de temps avant de disparaître, dans Aurélia :

"Le Rêve est une seconde vie. Je n'ai pu percer sans frémir ces portes d'ivoire ou de corne qui nous séparent du monde invisible."


Le poème Le Christ aux Oliviers a été inspiré à Nerval par le Discours du Christ mort, du poète allemand Jean-Paul Richter, qui y exprima son angoisse devant la pensée d'un univers sans Dieu.

 

Pour lire le texte intégral de ce poème, aller dans la rubrique Le souffle des mots (colonne à droite) ou cliquer sur  Gérard de Nerval, le Christ aux Oliviers

Partager cet article
Repost0
RF BB l'Orateur - dans Textes
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 10:29

Souffle mots

 

Vous venez de lire un texte qui vous a séduit, voire bouleversé.

Vous êtes sous le charme d'un poème, d'une chanson.

Vous voulez faire partager votre découverte, vos émotions...

Nous vous proposons de constituer, sur ce blog-notes, un recueil des mots remarquables et des plus beaux textes, bref un véritable florilège à la disposition de tous les lecteurs de ce site avec la rubrique Le souffle des mots.

 

Merci d'envoyer par mail vos textes, sous format word (fichier.doc), à l'adresse habituelle :


adresse.jpg

Partager cet article
Repost0
RF BB l'Orateur - dans Textes
10 avril 2010 6 10 /04 /avril /2010 08:44

Souffle mots

 

interrogation

Partager cet article
Repost0
RF BB l'Orateur
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 09:02

Tenebre 2A la suite de cette narration de Jean, je voudrais vous faire part d'une homélie, subjectivement lumineuse, entendue il y a quelques années, et qui en dit long sur la manière de savoir lire et utiliser un texte.

En effet, sans prêchi-prêcha, vous allez voir que cette homélie donne le sens de l'Ecriture, (ce qu'en termes savants on nomme l'exégèse biblique ou l'herméneutique sacrée). C'est-à-dire qu'en quelques lignes le prédicateur a su tirer de "cette leçon des ténèbres", qu'est la mort de Jésus pour les Chrétiens, un enseignement utile pour affronter notre quotidien. En même temps, il donne l'exemple de ce qu'est une clé de lecture de la symbolique des textes.

Ainsi, peut-être, les plus jeunes et moins expérimentés d'entre nous, mais sans doute les autres aussi, trouveront-ils ici une aide pour s'atteler au déchiffrage personnel de certains signes ou symboles dont ils ont à connaitre. Voici en tout cas, une manière d'exprimer la vérité des choses cachées derrière l'apparence des choses, autrement dit, de faire surgir l'intelligence profonde d'un texte qui, à travers le temps et l'espace, continue de nous parler et d'exister dans sa pleine puissance.

Le V.M. de Trusatiles


Pour accéder au texte intégral de cette homélie, cliquez sur Homélie

Partager cet article
Repost0
RF BB l'Orateur - dans Textes
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 16:48

Tenebre 2Reprenant la phrase de Malraux,

"l'homme a donné des leçons à l'enfer",

notre V.M., a présenté cette leçon des ténèbres lors de notre dernière tenue.

Vous trouverez le texte intégral, lu à quatre voix par le V.M., le P.M., et les deux S., en cliquant sur  Une leçon des Ténèbres

Partager cet article
Repost0
RF BB l'Orateur
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 08:47

 

Réponses :

  1.  Seul le silence est grand ; tout le reste est faiblesse.
  2. Alfred de Vigny
  3. Tour d'Ivoire
  4. Charles Auguste Sainte-Beuve 

Commentaires : 

 A voir ce que l'on fut sur terre et ce qu'on laisse,
Seul le silence est grand; tout le reste est faiblesse.


Il s'agît d'un poème d'Alfred de Vigny, La mort du loup, publié à l'époque où Corot peignait l'Odalisque romaine et le duc d'Aumale guerroyait en Algérie.

L'expression figurée usuelle rentrer dans  sa tour d'ivoire est due à Sainte-Beuve. A propos de Vigny il écrivit dans Pensées d'Août :

[...] Il la maintient encore ; et Vigny, plus secret

Comme en sa tour d'ivoire, avant midi, rentrait. [...]

Expression qui trouve son origine dans le Cantique des Cantiques sous la plume de Salomon, mais ceci est une autre histoire !

 

Chaleureuses félicitations à notre F. Jean-Marc pour sa perspicacité.

Bravo

Partager cet article
Repost0
RF BB l'Orateur - dans Enigme
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 20:58

Compagnon.jpgDu fait de la difficulté de trouver un lieu fort et couvert disponible pour une réunion supplémentaire,


la tenue au troisième aura lieu

 

le 8 mai 6010

à dix heures précises

 

à l'endroit connu des Maîtres

 

Partager cet article
Repost0
RF BB l'Orateur

Le Rite Français

  • : Le Blog du Rite Français
  • : Des fondamentaux, des usages, de la symbolique et du sens du premier Rite maçonnique
  • Contact

Librairie

Voir ci-contre,

à la suite de l'article du jour

Rechercher

Pages

Catégories

Liens Sites À Visiter