Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 16:13

Medaille RFQuestion posée par l'un de nos lecteurs

sur les

Fondamentaux du Rite français

 

Chambre des réflexions


Le rituel est précis :

"Il ne doit y avoir dans cette chambre qu'une chaise, une table, un Volume de la Loi Sacrée fermé, un pain, un vase rempli d'eau claire, du sel et du soufre dans deux petits vases, du papier, des plumes et de l'encre". [1]


*

*    *

 

Sachant que le Rite Français ne s'appuie pas sur des principes alchimiques (absence de l'acronyme VITRIOL)

1. - quel sens donner à la présence du sel et du soufre dans la Chambre des réflexions ?


2. - Quelle place donner à ces deux élements par rapport aux autres objets stipulés par le rituel ?

 

Vous avez la parole.

 

[1] Rituel d'Apprenti selon le Régulateur du Maçon - GLNF - Paris 2004

 

 

Frise JBBJ

# 548

Contact G


 

Partager cet article
Repost0
RF BB T.V.F.B.B. - dans Rite Français
2 février 2013 6 02 /02 /février /2013 16:32

Loge 011

Midi moins cinq, Loge bleue et chaises écossaises

Rite Français - Regulateur 1801

Partager cet article
Repost0
RF BB T.V.F.B.B. - dans Rite Français
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 17:16

 

Med Trusa 004 transTenue de Table de la Saint-Jean d'Hiver

extraits d'un ancien rituel du Rite Français

 

Les Maçons célèbrent la fête de Saint Jean l’Evangéliste au solstice d’hiver, lorsque le soleil disparaît au dessous de l’horizon et que, dans son éclat, ne restent plus que de pâles et vagues lueurs, qui parviennent à peine à éclairer la terre

 

Le Vénérable :

Mes Frères, depuis que nous avons célébrés la saint Jean d’Eté, la Fête de Saint Jean le Baptiste, la Lumière s’est progressivement affaiblie. Insensiblement, pendant que nous nous trouvions dans l’euphorie des réalisations, les ténèbres ont envahi notre Temple, nos esprits, nos cœurs. Nos œuvres se sont détachées de nous. Nous les avons contemplées d’abord avec une légitime fierté, nous les avons admirés avec vanité, nous abusant sur leur portée. Nous avons perdu le sens du vrai. Tels les juifs qui se sont prosternés devant le Veau d’or, nous devînmes admiratifs de nos créations, souvent même nous avons incité les autres à en louer la grandeur alors qu’elles n’étaient que de petites pierres dans la construction du Temple.

Frères Surveillants, qu’est devenue le Lumière 

 

Le Premier Surveillant :

Très Vénérable, ma colonne disparaît dans les ténèbres qu’aucune lumière ne perce.

Je cherche en vain mes ouvriers….

Auraient-ils, eux aussi, succombé à la tentation profane de dompter le monde, de le plier à leur égoïsme au lieu de s’intégrer dans l’universalité des êtres.

 

Le Second Surveillant :

 Très Vénérable, la lune répand une lueur pâle sur ma colonne. Le soleil a disparu derrière l’horizon, ne nous faisant parvenir indirectement que quelques rayons.

Les Apprentis ne perçoivent plus que faiblement ce à quoi il doivent tendre. Ils restent cependant prêts au travail.

[...]

Trusa Jean hiver

R:. L:. Trusatiles

Tenue de table de la Saint-Jean d'Hiver du 21 décembre 2012

 

[...]

Le Vénérable :

Frère Second Surveillant, nous venons de raviver la Lumière en nous.

Comment pouvons-nous la faire jaillir pour qu’elle éclaire notre Temple.

 

Le Second Surveillant :

Très Vénérable, nous avons découvert que la Lumière de l’Amour brille en tout homme. Mais l’homme ne peut la répandre s’il ne devient complètement lumière lui-même. Il doit faire sienne la parole de Bouddha : « Sois ta propre lampe ». Cette lumière lui fera découvrir son unité profonde de matière et d’esprit. Il prendra conscience aussi que son existence n’est pas une existence isolée mais participe de la substance même de l’univers.

 

Le Vénérable :

Frère Premier Surveillant, que pouvons-nous faire pour que plus de lumière encore éclaire notre Temple ?

 

Le Premier Surveillant :

Très Vénérable, nous avons découvert que le lumière de l’Amour brillant en l’homme n’est pas une flamme perpétuelle. Chaque instant qui passe la remet en question. Celui qui s’arrête à la concrétisation d’un seul idéal risque de s’égarer dans le dogmatisme et la stérilité.

Celui, au contraire, pour qui chaque réalisation appelle une nouvelle idéalisation, pour qui la mort est génératrice d’une vie nouvelle, celui-là poursuivra son ascension vers la connaissance.

 

Le Vénérable :

Frère Orateur, que pouvons-nous faire pour que toute la lumière se fasse dans notre Temple ?

 

L’Orateur :

Très Vénérable, notre Frère Goethe a résumé l’ascension vers la Lumière dans les mots : « Stirb und werde » : « Meurs et deviens ». En effet, la résurrection se fait toujours à partir d’un mort qui paraît définitive. Le nouveau devenir n’est pas étranger à cette mort nécessaire, il en est au contraire la conséquence pleine de problème.

Le « Stirb und werde » de Goethe exprime la Tradition qui nous relie au passé et à l’avenir.

Nous devons être les maillons solides de la Tradition symbolisée par notre Chaîne d’Union.

(Musique)

 

Le Vénérable :

A ce moment de l’année, seule la Lumière de l’Esprit brille dans les ténèbres. Cette Lumière de l’Esprit est faite d’Amour et d’Espoir

Se répandant sur les êtres et les choses, elle génère la Vie. La Saint Jean d’Hiver, la fête de l’Evangéliste apporte la vision d’une Vie nouvelle, d’un renouveau de la Lumière.

 

 

Photo :

V:. M:. Ph:. F:.

Source :

Le blog de MONTALEAU

où vous pourrez trouver le texte intégral

Frise 005

# 522

Partager cet article
Repost0
RF BB T.V.F.B.B. - dans Rite Français
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 17:22

Medaille RFPréambule

du Régulateur du Maçon :

 


 

"L'Ordre des Francs-Maçons est une association d'hommes sages et vertueux dont l'objet est de vivre dans une parfaite égalité, d'être intimement unis par les liens de l'estime, de la confiance et de l'amitié, sous le dénominateur de Frères".

   

Rappelons que le Régulateur du Maçon de 1801

est à la base du Rite Français

tel que nous le pratiquons

 

Illustration :

médaille du Rite Français - coll. TVFBB

 


 

Flash - Enigme n° 5 : la troisième bonne réponse a été donnée hier soir par notre F:. P.K.

Contact G

# 511

Partager cet article
Repost0
RF BB T.V.F.B.B. - dans Rite Français
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 09:42

 

 

  Vén Equ 2Comment de notre Illustre Frère

 Nombrer les actes de vertu ?

 Le calcul est facile à faire,

 Comptez les jours qu'il a vécu.


Epitaphe

d'Alexandre Roëttiers de Montaleau - 1808

Grand Vénérable de la Maçonnerie française

 *

[...] suite de l'article du 28 octobre 2012


Les Ornements (appelés Meubles dans certains rituels au XVIII°)

— Le Pavé mosaïque qui est le sol de la Loge,

— L'Etoile flamboyante, placée "couchée",  sur l'autel du Vénérable du coté gauche,

— La Houppe dentelée, ou Cordelière à lacs d'amour, qui entoure la Loge.

 

 Les Lumières immobiles

Trois fenêtres, une à l'Orient, la deuxième au Midi et la troisième à l'Occident.

 

Les décorsVén Tab

— sautoirs, ou baudriers, de couleur bleue,

— tablier de Maître, bordure : ruban bleu lisse, angles inférieurs droits,

— tablier de Vénérable et des Maîtres installés, bordure : ruban bleu plissé, angles inférieurs arrondis,

— bijoux des officiers dorés, sauf ceux du deuxième Expert et du deuxième Maître de cérémonies qui sont argentés,

— bijou du Vénérable et des Maîtres installés dorés et émail bleu.


La Chambre des réflexions

Le terme de cabinet de réflexion est impropre, au Rite Français il s'agît de la Chambre des Réflexions, cliquer sur le lien pour plus de détails (article du 6 mars 2012)

 


Les Signes

Ils sont au nombre de cinq : le Vocal, le Guttural, le Pectoral, le Manuel, le Pédestre.

A noter dans un rituel de 1738 l'absence du Vocal.

 


Les Principes

Ils sont au nombre de quatre : le Point, la Ligne, la Surface et le Volume.

 

 

Bibliographie


[1] La renaissance du Rite Français Traditionnel, Cahier de l'Association "Les Amis de Roger Girard", Paris 2002

[2] Vigier, Hervé, Le Rite Français, Télètes, 2004

[3] Le Flambeau du Maçon, Bordeaux, 1811

[4]  Rituel d'Apprenti selon le Régulateur du Maçon, GLNF, 2004

[5] Prichard, Samuel, La Maçonnerie disséquée, Londres 1730,

[6] Le Régulateur du Maçon, Paris, 1801
[7] Recueil des trois premiers grades au Rite Français, 1788,


... à suivre

Frise VMI

# 501

 


Contact G

Partager cet article
Repost0
RF BB T.V.F.B.B. - dans Rite Français
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 07:00

Ilustration Comme promis....

 

Voici quelques quelques fondamentaux

du Rite Français.


Je sais que les Apprentis

et les Compagnons

en feront bon usage.

*

 L'autel

Il n'y a pas, dans notre rite, d'autel des serments placé devant le plateau du Maître de la Loge, c'est le "plateau" lui même  du Vénérable Maître qui est l'Autel.

Il convient donc de toujours dire Autel du Vénérable Maître et de bannir le mot plateau pour désigner celui-ci.

 

La Veilleuse

de couleur rouge, elle ne s'éteint jamais (symboliquement). Elle est placée sur l'Autel du Vénérable Maître, à la gauche de celui-ci. L'allumage des Lumières est fait uniquement à partir de la flamme de la veilleuse.

Elle est propre au Rite Français.


 Les trois grandes Lumières

— Le Soleil

— La Lune

— Le Maître de la Loge

Elles sont figurées par :

— le chandelier à trois branches sur l'Autel du Vénérable Maître

— les trois grands chandeliers placés au NE, SE et SO du pavé mosaïque.

Elles constituent une base essentielle de la symbolique du Rite.

 

Les bijoux mobiles

— Le fil à plomb,

— Le niveau,

— L'équerre.

Ces bijoux sont portés en sautoir respectivement par le second Surveillants, le premier Surveillant et le Vénérable Maître (d'où le qualificatif "mobile").

 

Les bijoux immobiles

La Planche à tracer,

La Pierre Cubique à pointe,

La Pierre brute. 

Les pierres sont placés sur le pavé mosaïque de part et d'autre du Tableau de Loge

La planche à tracer figure sur le Tableau de Loge

 

Les Meubles dits mobiles

— Le Volume de la Sainte Loi,

— L'équerre placée sur le coussin devant l'Autel du Vénérable Maître,

— Le compas placé sur l'Autel du Vénérable Maître (à sa droite).

 

... à suivre

Frise JB600 x

 

Désolé pour le quelque soit malencontreux du dernier article. Vous avez bien sûr corrigé en quel que soit

Contact G

# 490

Partager cet article
Repost0
RF BB T.V.F.B.B. - dans Rite Français
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 15:44

Pasteur x1"La spécificté du Rite Français,

c'est de ne pas en avoir".

 

Cette phrase du T:. I:. F:.Edmond Mazet a fait florès, mais, sortie de son contexte [1], elle a pu laisser à penser pour certains Frères.

Notre rite ne serait qu'une pâle copie, inodore, incolore et sans saveur de pratiques en vigueur au nord du Mur d'Hadrien ou, pire encore, un vague syncrétisme maçonnique ?


Non, la Tiretaine n'est pas la Clyde !

Qu'on se le dise !


Aussi pour répondre aux interrogations de quelques Frères, je vous propose une (re)visite des fondamentaux du Rite Français, afin que le Volume de la Sainte Loi se retrouve toujours à la bonne place, et que les angles restent émoussés.

 

...la suite dans le prochain article à paraître, ce weekend.

 

Précisons que chaque rite a sa spécificité, ses mythes fondateurs, sa symbolique,...

Aucun rite n'est supérieur à un autre.

Quel que soit le rite, la finalité de la pratique de l'Art Royal reste la même.

 

[1] Discours du Suprême Commandeur du Grand Chapître Français, le Très Illustre Frère Edmond Mazet, au printemps 2000.

Frise 005

# 489

Partager cet article
Repost0
RF BB T.V.F.B.B. - dans Rite Français
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 15:37

Ilustration

 

Retour aux sources du Rite Français


Les mots et surtout les symboles n'ont pas toujours le même sens selon les rites. Souvenez-vous du morceau d'architecture présenté hier soir par notre TVF Orateur, intitulé  "Dominique et François".


Par exemple, les trois grandes Lumières de la Loge  au Rite français, ne sont pas celles des autres rites, reportez vous à l'article du 5 septembre dernier en cliquant sur  les trois grandes lumières  


Les Trois grandes Lumières étant, au Rite Français,  le Soleil, la Lune et le Maître de la Loge, que devient la Bible (ou Volume de la Loi Sacrée) ?


Voici ce que dit l'instruction au grade d'apprenti entré, chez les "Modernes" (nos précurseurs) vers 1750

 

D. Avez-vous des meubles dans votre Loge ?

R. Oui.

D. Lesquels ?

R. Le Pavé mosaïque, l'Etoile flamboyante et la Houppe dentelée..

D. Que sont-ils ?

R. Le Pavé mosaïque est le sol de la Loge, l'Etoile flamboyante en est le centre et la Houppe dentelée la bordure qui l'entoure .

D. Quels sont les autres meubles de la Loge ?

R. La Bible, le Compas et l'Equerre.

D. A qui appartiennent-ils en propre ?

R.La Bible à Dieu, le Compas au Maître et l'Equerre au Compagnon du métier. 

D. Y-a-t-il des bijoux dans votre Loge ?

R. Oui.

D. Combiens ?

R. Six. Trois mobiles et trois immobiles..

D. Quels sont les bijoux mobiles ?

R. L'Equerre, le Niveau et le Fil à plomb.

D. Quels sont leurs usages ?

R. L'Equerre pour poser selon des lignes justes et d'équerre, le Niveau pour vérifier toutes les Horizontales et le Fil à plomb pour vérifier toutes les Verticales.

D. Quels sont les bijoux immobiles ?

R. La Planche à tracer, la Pierre Cubique et la Pierre Dégrossie.

D. Quels sont leurs usages ?

R. La Planche à tracer pour que le Maître y trace ses plans, la Pierre Cubique pour que les Compagnons du métier éprouvent leurs outils dessus et la Pierre Dégrossie pour que les Apprentis entrés apprennent à travailler dessus.


*

*     *

 

« Quels sont les meubles de la Loge ? La Bible, le compas et l’équerre ».

Manuscrit Wilkinson - vers 1730

*

*     *


 [La Bible en Loge] est un problème relativement complexe parce que nous pouvons l'envisager sous différents aspects complémentaires. D'abord celui essentiel, de la présence ou non de la Bible, ou, plus généralement, du Volume de la Loi Sacrée dans l'Atelier, ensuite le rôle qu'elle joue ou ne joue pas dans le « lieu » maçonnique, en tant que « lumière » ou que « meuble ».

Daniel Ligou - La Bible des Francs-maçons

*

*     *

 

 


Contact G

# 473

Partager cet article
Repost0
RF BB T.V.F.B.B. - dans Rite Français

Le Rite Français

  • : Le Blog du Rite Français
  • : Des fondamentaux, des usages, de la symbolique et du sens du premier Rite maçonnique
  • Contact

Librairie

Voir ci-contre,

à la suite de l'article du jour

Rechercher

Pages

Catégories

Liens Sites À Visiter