Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 11:17

Bougie 03Très Vénérable

Adresse à un nouveau Vénérable


II – Une histoire de lien


Reprenons l’histoire des américains.

En 1956, le président des Etats-Unis, le général Eisenhower, compléta la formule latine par un très vigoureux :

In God we trust

Nous plaçons notre confiance en Dieu

 

Certains rajoutèrent même :

United we stand

Nous restons unis

 

Quand les Frères s’installent à leur place respective avant l’entrée du Vénérable, le Temple est encore dans la pénombre.

Seule, fragile, tremblante, une petite flamme brille à l’Orient, sur l’Autel du Vénérable Maître.

C’est à partir de cette flamme hésitante, à partir de cette veilleuse, que le Vénérable Maître va allumer les trois Grandes Lumières de la Loge. D’abord le candélabre à trois branches qui est sur l’autel, puis, par l’intermédiaire du Premier maître de Cérémonie, les trois grands chandeliers placés respectivement au Sud-ouest, au Nord-est et au Sud-est du pavé mosaïque.

Cette veilleuse, cette petite lumière rouge qui vient de la nuit des temps, qui a été, qui est et qui sera jusqu’à la fin des temps, est propre au Rite Français.

Cette veilleuse et les trois Grandes Lumières qui représentent le Soleil, la Lune et le Maître de la Loge, sont à la base de notre rite.

Cette petite flamme rouge est une parcelle du feu sacré originel, un minuscule éclat de la lumière divine à partir de laquelle le Glorieux Architecte créateur du ciel et de la terre a formé nos âmes et grâce à laquelle nous pouvons réaliser notre voyage intérieur, apprendre à discerner, reconnaître et pratiquer la vérité, la justice et la Fraternité.

En rallumant les trois grandes lumières, le Vénérable Maître repousse les ténèbres hors du Temple. De l’Orient où se lève la lumière, il nous transmet cette étincelle divine. En allumant les trois grandes lumières de la Loge le Vénérable Maître illumine les Frères, les met en éveil, recrée un lien spirituel, le lien qui nous unit tous les uns aux autres jusqu’à ne faire plus qu’un.

La Communauté est devenue une Fraternité.

Une Fraternité du nom de Trusatiles.

Lorsque les Frères vont se séparer et se disperser hors du Temple, sous la loi du silence, après le toast du Tuileur, la Loge va se dissoudre, mais la flamme de la veilleuse ne s’éteindra pas et ne doit pas s’éteindre.

Sa disparition romprait le lien spirituel, marquerait la fin de la Tradition, provoquerait l’extinction de la Loge.

C’est le Vénérable Maître, veilleur, au sens biblique du terme,  celui dont la vigilance ne peut être prise en défaut, qui garantit la permanence de la lumière originelle. Il est le gardien de la flamme, le gardien de la Tradition et par là le gardien du rite.

 

Veilleur, éveilleur, gardien de la tradition, maître de la lumière le Vénérable est le Centre de la Loge.

Telle est sa deuxième fonction symbolique

 

Collier aux trois lacsMon Bien Aimé Frère  A

Les Maîtres de Trusatiles vous ont choisi pour vos qualités de cœur et votre esprit maçonnique, comme Maître de la Loge pour être celui qui dirige les travaux.

Les Maîtres installés en vous plaçant dans la chaire du roi Salomon vous ont initié et transmis les secrets qui font de vous le gardien de la tradition et de la pureté du rite, celui qui refonde la Loge et qui l’illumine à chaque Tenue.

Des responsabilités symboliques magnifiques mais lourdes, o combien !

C’est pourquoi nous vous disons ce soir, comme le font les cardinaux s’adressant au nouveau souverain pontife dès son élection :

Sic transit gloria mundi

Ainsi va la gloire du monde

pour vous rappeler la fragilité de la puissance humaine et la triste illusion des vanités.

Adresse que nous couvrons immédiatement par les mots de Saint Luc rapportant les paroles du Messie, paroles qui résonnent singulièrement ce soir :

 

Restez en tenue de serviceet gardez vos lampes allumées

                                     

Au nom du Conseil des Maîtres Installés, de la Chambre du Milieu, du Collèges des Officiers, des Compagnons et des Apprentis, de la Respectable Loge Trusatiles, je vous souhaite santé, force, courage, vigilance et sagesse pour remplir les devoirs de votre noble fonction et pour qu’à chaque Assemblée vous soyez celui qui fait que la lumière se lève à l’Orient avec l’aurore.

Trois bougies 1

# 527

Contact G

Repost 0
TVF BB T.V.F.B.B. - dans Offices
commenter cet article
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 14:26

Bougie 03Très Vénérable

Adresse à un nouveau Vénérable


Il est d’usage à Trusatiles que l’Orateur fasse une adresse au nouveau Maître de la Loge. Je me conforme volontiers et avec plaisir à cette coutume, mais j’ai choisi de transformer cet exercice,  un peu académique, en un morceau d’architecture sur quelques aspects de la fonction de Vénérable, d’où le titre de ce travail, qui reprend l’expression d’usage, Très Vénérable,  quand on s’adresse au Maître de la Loge.

 

Selon le manuel édité par notre Ordre sur ce sujet, le Vénérable Maître doit être, dans l’exercice de sa fonction, à la fois un manager, un DRH, un agent-comptable, pour employer des mots du monde profane.

Bref, un gestionnaire comme n’importe quel responsable de n’importe quelle association.

Mais, une Loge maçonnique, j’entends par là le groupe d’hommes qui la compose, est-elle une association comme les autres ? Sachant que ses membres s’adonnent à une pratique particulière, vous en conviendrez, celle de la Franc-Maçonnerie.

Il y a un peu plus de deux ans, à cette même place, je vous présentais un travail sur la définition de la Franc-Maçonnerie. La définition proposée en conclusion ce soir là n’avait rien de révolutionnaire et correspond à ce que nous pouvons lire aujourd’hui, sous la plume des maçonnologues patentés et autres éminents Docteur és maçonnologie.

A savoir :

La Franc-Maçonnerie est une société traditionnelle initiatique fondée sur des mythes et qui pratique des rites en utilisant des symboles.

Reprenant cette définition, le regretté Frère Bruno Etienne, maçon-nologue reconnu, précisait le pourquoi de cette société :

C’est un Ordre séculier proposant un système hiérarchisé de règles dont la finalité est la libération de l’Homme par l’initiation et le voyage intérieur qui permet la connaissance de soi et la maîtrise de son ego.

Il ajoutait en outre :

C’est d’ailleurs tout le sens de l’expression Tailler la Pierre brute.

 

Après de tels propos, nous sommes bien obligés de constater, notre modestie dut elle en souffrir, qu’une Loge est un peu plus qu’une sympathique association de peintres amateurs ou qu’une amicale de joyeux boulistes.

Prendre la responsabilité d’une Loge, c’est bien sûr assumer les fonctions d’un dirigeant qui doit organiser, animer, surveiller et contrôler, comme le dit si bien le manuel dont je vous parlais au début.

Mais, le fait d’utiliser des mots comme initiatique, mythes, rites, symboles, sous entend un autre aspect de la fonction.

C’est pourquoi, ce soir, je voudrais vous présenter cette autre dimension, en me limitant toutefois à deux points qui me paraissent fondamentaux.

 

E-pluribus-unum-1.jpgI – Une histoire de communauté

En 1776, outre atlantique, treize colonies luttent pour se libérer de la tutelle de leurs colonisateurs. Le 4 juillet de la même année, ces treize colonies disparates, mais animées de la même volonté, se fondent en une seule nation et déclarent leur indépendance.

Les Etats-Unis d’Amérique venaient de naître.

Il fallut un drapeau, un hymne, un sceau et sur celui-ci une devise.

Pour devise, la jeune nation choisit une citation latine extraite des Confessions de Saint-Augustin, trois mots par lesquels l’évêque d’Hippone définissait… le lien fraternel, l’amitié.

E pluribus unum

De plusieurs ne faire qu’un

J’ai choisi cet exemple car il me permet d’illustrer un moment important que nous vivons à chaque Tenue.

A l’état naturel, les membres de la Loge sont dispersés dans la nature. La Loge est alors un ensemble flou dont chaque élément mène sa propre vie, plus ou moins solitaire, avec ses expériences, ses joies, ses peines, dans le monde, hors du Temple.

La Loge n’a pas alors d’existence matérielle, elle ne vit pas réellement.

Pour qu’elle vive, il faut que quelqu’un, rappelle ses membres et les rassemble.

Un seul d’entre nous a ce pouvoir, le Maître de la Loge.

Par la volonté du Vénérable Maître, une fois par mois, les membres de la Loge se retrouvent dans le Temple. Ils forment une assemblée disparate, hétérogène, simple juxtaposition d’hommes aux personnalités diverses.

Ils attendent silencieux, dans la pénombre, celui qui les a réunis.

Le Vénérable Maître fait son entrée. Il prend place à sa chaire. Il est debout, à l’Orient, face à l’Occident.

De son maillet, il frappe un coup.

Un coup, comme le faisait « Sucellus », ce dieu gallo-romain dit le « Bon frappeur », qui frappait le sol gelé à la fin de l’hiver pour annoncer le retour du soleil et du printemps. Ce premier coup de maillet, repris en écho par les deux surveillants, renouvelle la vibration primordiale qui crée le monde.

Toute la Loge est attentive et attend les premiers mots du VM.  

Il en prononce deux :

En Loge, mes Frères

Deux mots essentiels, deux mots fondateurs, comme une formule magique.

En Loge, les positions sociales s’estompent,

En Loge, les règles du monde profane s’effacent,

En Loge, les métaux disparaissent,

En Loge, deux mots pour convertir le pluriel en un, transformer une simple assemblée en une vraie Communauté.

Rassembler dans une seule communauté, telle est la première fonction symbolique du Vénérable,

C’est celle du berger, du bon pasteur. Celui qui a le pouvoir de rappeler autour de lui les Frères, même  ceux qui se sont trop éloignés au risque de se perdre et de les guider vers  la communauté du nom de Trusatiles, communauté qu’il fait renaître, qu’il refonde chaque mois d’un coup de maillet et d’une formule symbolique.

Un coup de maillet, deux mots, de plusieurs nous ne faisons plus qu’un.

Mais il manque quelque chose.

Pour que je puisse, au sein de cette communauté, appeler Frère celui qui ne porte pas mon nom, il faut un lien plus fort que celui du sang.

 

à suivre...

Trois bougies 1

# 520

Contact G

Repost 0
TVF BB T.V.F.B.B. - dans Offices
commenter cet article
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 11:53

Vén Equ 3

 

à suivre...

Contact G

# 519

Repost 0
TVF BB T.V.F.B.B. - dans Offices
commenter cet article
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 11:32

XI - 1 Le premier SurveillantS 11

 

Symbolique

 

La symbolique du Premier Surveillant est un ensemble complexe qui fait appel à plusieurs éléments.

Il faut prendre en compte la symbolique de chaque élément en veillant à la place de chacun d'entre eux dans la Loge par rapport, d'une part à l'orientation de celle-ci et, d'autre part, au tableau de Loge posé sur le pavé mosaïque.

 

Le schéma ci-contre permet de visualiser différents symboles.

Pour des raisons de lisibilité (et de facilité de réalisation! soyons honnête !) le pavé mosaïque, le tableau de Loge et le niveau ne figurent pas sur le schéma.

Mais vous n'aurez aucun mal à les positionner.

 

Le bijou en sautoir  :

  •  le niveau à fil à plomb

Sur le plateau :

  • le maillet de Maître [1 sur le schéma]
  • la colonnette surmontée d'un globe terrestre [2 sur le schéma]
  • le bougeoir [3 sur le schéma]

Place du Premier surveillant dans la loge]

  • la colonne B (derrière lui)
  • la fenêtre de l'Ouest (derière lui)
  • la pierre cubique à pointe (sur le pavé mosaïque devant lui)
  • le chandelier : "le Soleil" (devant lui à l'angle Sud-Ouest du pavé mosaïque)
  • la fenêtre du Midi (à sa droite)
  • le Soleil (en face de lui à l'Orient
  • la fenêtre de l'Orient (à la droite du soleil)

 

à suivre...

 

Bibliographie

1 - Rituel d'Apprenti selon le Régulateur du Maçon, GLNF, 2004

2 - Boucher, J., La Symbolique maçonnique, Dervy,Paris, 1991

4 - Ronnberg, A., Le Livre des Symboles, Editions Taschen, Köln, 2011

 

Illustrations

1 - Schéma 

2 - Niveau à fil à plomb

Niveau 111

Contact G

# 433

Repost 0
TVF BB T.V.F.B.B. - dans Offices
commenter cet article
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 15:45

Trois la gouv1XI - 2 Le premier Surveillant


Origine de l'Office

Cet office apparait dès le début du XVIIIème dans les Loges britanniques. Les Surveillants portaient le nom de Warden (le garde). Le premier Surveillant était appelé Senior Warden. L' on ne devenait Premier Surveillant qu'après avoir été Junior Warden, deuxième Surveillant. 

 

Office

Le Premier Surveillant est un officiant au sein des "trois qui gouvernent la Loge" :

il assiste le V:. en participant au déroulement de la Tenue, en particulier pour l'ouvertue et la fermeture des travaux,  

il assiste le V:. au cours de la tenue de table,

— il représente, au sein du ternaire, la Force,

Le Premier Surveillant est le Maître de la colonne du Midi et des Compagnons :

— il s'assure, à la demande du V:., de la régularité des participants,

— il surveille les Compagnons sur la colonne du Midi,

il surveille les demandes de prise de parole des Maîtres et des Compagnons de la colonne du Midi,

il assure la formation maçonnique des Apprentis,

il choisit le travail, la planche (adaptée au deuxième au  grade), qu'il demande à chaque Compagnon,

il conseille chaque Compagnon pour réaliser son travail,

il vérifie la planche avant de demander au V:. qu'elle soit présentée en Loge.

  

Obligations

 La tâche du Premier Surveillant est lourde et essentielle.

Il se doit d'être vigilant à tout ce qui se passe pendant la Tenue et en particulier sur la colonne du Midi.

Il se doit de connaître parfaitement, si ce n'est par cœur :

  • le rituel,
  • la symbolique des trois grades,
  • l'instruction au grade de Compagnon, prévue par le rituel,
  • le rituel de table.

Le Premier Surveillant doit être vigilant, rigoureux, ferme mais toujours avec tact et fraternité.

En cas d'absence inopinée du Vénérable il veille au bon fonctionnement de la Loge et demande à un Maître installé de diriger les travaux.

 

Place

Le Premier Surveillant est assis devant la colonne B, au Sud-Ouest de la Loge, face à l'Orient

 

Plateau

Sur le plateau du Premier Surveillant sont placés 

— un maillet de Maître

— un chandelier portant une bougie

— un éteignoir

— une colonnette à chapiteau corinthien surmontée du globe terrestre

— un rituel



Niveau 02Investiture

En remettant le sautoir et le bijou de Premier Surveillant au Frère chargé de cet office, le V.M. déclare :

Je vous nomme mon Premier Surveillant et vous revêts en conséquence des insignes de votre charge. Le niveau étant l'emblème de l'égalité, symbolise l'égalité en Loge, qu'il est de votre devoir de faire régner en accord avec moi, pour bien régir et gouverner cette dernière.

En tendant le maillet au Second Surveillant, le V:. ajoute : Je place dans votre main ce maillet, emblème du pouvoir, pour vous habiliter à m'assiter, ainsi que votre F:. Second Surveillant, pour faire régner l'ordre dans la Loge, plus particulièrement au Midi.

 

 

Bijou

Un Niveau à fil à plomb (métal doré)

 

à suivre...

 

Bibliographie

1 - Rituel d'Apprenti selon le Régulateur du Maçon, GLNF, 2004

2 - Dachez R., Pouille Th., Orrigine et évolution des offices de la Loge en Gde Bretagne du XVIIème à nos jours, Renaissance Traditionnelle

3 - Bayard, J.-P., Symbolisme Maçonnique Traditionnel, Edimat, Paris, 1982

4 - Frankeski, F., L'Art de l'Officier en Loge, Editions de Midi, Nice, 2008

5 -  Le Régulateur du Maçon, Hérédon, L'an de la G. L. 5801

6 - Boucher, J., La Symbolique maçonnique, Dervy,Paris, 1991

7 - Ferré, J., Dictionnaire des symboles maçonniques, Editions du Rocher ,Paris, 1997

8 - Gloton,E., Instruction maçonnique aux Apprentis,Maison de Vie Editeur ,Paris, 2008

Frise corinthe

Repost 0
TVF BB T.V.F.B.B. - dans Offices
commenter cet article
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 19:00

XI - 1 Le deuxième Surveillant


La sphère céleste

 

Sphère cél

Sur le plateau du deuxième Surveillant nous trouvons, à coté du chandelier, de l'éteignoir et du maillet, une petite colonne surmontée d'un globe représentant la sphère céleste.


Dans le chapitre Préparation de la Loge, une illustration du Rituel (p. 17) montre les différents objets qui doivent être installés sur le plateau du deuxième Surveillant. La légende précise pour l'objet n° 3 : La colonne avec la sphère céleste(facultatif) [1]

 

Laissons de coté cet étonnant "facultatif" qui est placé entre parenthèses, pour nous intéresser à cette sphère céleste dont la présence doit bien avoir une signification symbolique.

Le Rituel est silencieux sur ce sujet et, pendant des années, j'ai n'ai pas trouvé grand chose au décours de mes lectures maçonnico-symboliques.

Cette série d'articles sur l'office de deuxième surveillant m'ont donné l'occasion de faire de nouvelles recherches


Voici quelques éléments que j'ai trouvés.

 

Dictionnaires et autres encyclopédies : 

La sphère céleste est la représentation d'une sphère imaginaire dont le centre est occupé par la Terre (système géo-centré). Elle permet de représenter tous les astres tels que nous les voyons depuis la Terre. La voûte céleste est la partie visible de la sphère céleste qui surplombe l'observateur.

La notion de sphère céleste a été conçue par les philosophes grecs de l'Antiquité et constitue une  représentation de l'univers et aide à sa compréhension.   Rivard-pl1

Même si nous savons aujourd'hui que ce modèle est faux, la sphère céleste reste un outil de base de l'astronomie de position qui a donné naissance, dès le deuxième siècle avant J.C., à un instrument de mesures astronomiques la sphère armillaire.

 

Edouard Plantagenet, à propos du Tableau de C:.

Les sphères, dont l'une est terrestre et l'autre céleste, lui montrent que c'est l'Univers entier qui s'offre à ces investigations. [2]

 

Jules Boucher, toujours à propos du même tableau :

Dans ce Tableau [de C:.], les pommes de grenade du Tableau d'A:. ont été remplacées par des sphères. La Sphère céleste étant placée sur la colonne J et la terrestre sur la colonne B. [3]

 

J.-M. Mathonière signale dans un de ses ouvrages la présence d'une sphère armillaire — c'est-à-dire de la sphère céleste — sur un tableau de Loge, daté de 1745,  au premier degré :

La connaissance de certaines données astronomiques étaient nécessaires aux bâtisseurs afin d'implanter correctement les édifices. [4]

L'auteur ajoute que cet instrument est

[...] également une figure de la sphère en tant que corps géométrique primordial, lequel est la représentation la plus adéquate du Cosmos.


Les sphères (céleste  et terrestre) apparaissent au Rite Français dès le premier grade (le tableau décrit par J.-M. M. est un tableau du Rite des Modernes), contrairement à d'autres rites que décrivent E. Plantagenet et J. Boucher.

Ces sphères devraient surmonter les deux colonnes, symboliquement elles sont installées sur des colonnettes en bois posées sur le plateau des surveillants.

Pour le 2° S:. la colonnette représente la colonne J et la sphère est la sphère céleste.


Arcane XVII - Les étoiles

Elle représente une femme traçant sur la voute céleste une spirale. C'est la carte de l'épanouissement, de la beauté intérieure et de l'harmonie [5]


Je vous renvoie à la symbolique du fil à plomb (article du 5 avril dernier), fil à plomb qui figure sur le bijou du 2° S:., et est "accroché" à la voute céleste et indique la direction du centre de la Terre.


Nous retrouvons la voute céleste dans une instruction au premier grade (fin XVIIIème)

— Quelle est la hauteur de la Loge ?

Des pieds , des toises et des coudées sans nombre.

— De quoi est-elle couverte ?

D'un dais d'azur parsemé d'étoiles. [6]

 

à suivre...

 

 

Bibliographie

1 - Rituel d'Apprenti, Rite Français, selon le régulateur de maçon de, 1801, GLNF 2004

2 - Plantagenet, E., Causeries initiatiques pour le travail en Chambre de Compagnons, Dervy, Paris, 1992

3 - Boucher, J., La Symbolique maçonnique, Dervy,Paris, 1991

4 - Mathonière, J.-M., Le Plan secret d'Hiram, Dervy, Paris 2012

5 - Gartner, H., Mathonière, J.-M., Le Tarrot des Tailleurs de Pierre, Guy Trédaniel,Paris 2011

6 - La Renaissance du Rite Français traditionnel, Télètes, Paris 2002

 

Frise S2

# 423

Repost 0
TVF BB T.V.F.B.B. - dans Offices
commenter cet article
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 17:00

XI - 1 Le deuxième Surveillant

 

Après avoir évoqué quelques éléments symboliques du fil à plomb et de la Lune poursuivons notre quête.

 

maillet 100Le Maillet

 

Le maillet, emblême du travail et de la force matérielle, aide à renverser les obstacles et à surmonter les difficultés. [1]

Le maillet est le symbole de l'intelligence qui agit et persévère, qui dirige la pensée et anime la méditation de celui qui, dans le silence de sa conscience, cherche la vérité.[2]

 

J. Boucher [3] critique ces deux commentaires qu'il estime médiocres. Il marque sa préférence pour l'analyse d'Oswald Wirth :

 

Le maillet figure la volonté qui exécute. Insigne de commandement, que brandit  la main droite, coté actif, se rapportant à l'énergie agissante et à la détermination morale dont découle la réalisation pratique. [4]

 

Le maillet est le premier outil utilisé par l'Apprenti à l'issue de son admission dans la Loge.

F:. premier S:. [...] le nouveau F:. a commencé à dégrossir la Pierre Brute [5].

 

Mais, pour l'Apprenti, le Maillet est toujours associé au ciseau.

 

Le Maillet, seul, est l'outil du Maître... mais il est strictement  réservé à trois d'entre eux, le V:. et les deux S:.

Irène Mainguy [6] fait la distinction entre maillet d'Apprenti et maillet de Maître et explique fort bien la symbolique de ce dernier :

 

Il [le maillet] est étroitement lié à la batterie ainsi qu'au rythme donné aux travaux : [...] deux et un coup au Rite Français pour le grade d'Apprenti. Le maillet du Vénérable produit des vibrations que les maillets des Surveillants répercutent en échos, tels des éclairs zébrant la Loge en créant un temps de travail extraordinaire sacré, hors du temps ordinaire profane.

 

 

Tels des éclairs zébrant,... voilà qui évoque la foudre et le marteau du dieu scandinave Thor. Ce qui fait dire à René Guénon [7] :

 

 

R. F. Gould, historien maçonnique, pense que le maillet du Maître, dont il rattache le symbolisme à celui du Tau, en raison de sa forme, tire son origine du marteau de Thor. [...]

 

 

Lors de l'investure du deuxième S:. le V:. termine son propos ainsi :

 

[...] En tendant le maillet au Second Surveillant, le V:. ajoute : Je place en conséquence en votre main ce maillet, emblème du pouvoir, pour vous habiliter à m'assiter, ainsi que votre F:. Premier Surveillant, pour faire régner l'ordre dans la Loge, plus particulièrement au Nord. 

 

Emblème du pouvoir ? pour faire régner l'ordre ?

Voilà deux expressions dont la résonance par trop métallique doit être tempérée :

Certes le maillet est un symbole d'autorité, mais elle est strictement symbolique et non pas hiérarchique.

C'est au son du maillet que la Loge est fondée, que les travaux sont ouverts puis fermés.

 

 

Le son du maillet jalonne, pendant les rituels d'ouverture et de fermeture des travaux, l'espace qui s'étend entre le temps profane et le temps sacré. [8]

 

 

 

 

Bibliographie

1 - Ragon, J.-M., Cours philosophique et interprétatif des initiations anciennes et modernes, 1841

2 - Plantagenet, Edouard  E., Causeries en Chambre de Compagnons, 1929

3 - Boucher, J., La Symbolique maçonnique, Dervy,Paris, 1991

4 - Wirth, O., Le Livre du Compagnon, Paris, 1931

5 - Rituel d'Apprenti selon le Régulateur du Maçon, GLNF, 2004

6 - Mainguy, I., Symbolique des outils et glorification du Métier, Jean-Cyrille Godefroy, 2007

7 - Guénon, R., Symboles de la science sacrée, NRF Gallimard, Paris, 1962

8 - Delclos, M., Caradeau, J.-L., Les symboles maçonniques, Editions Trajectoire,Paris, 2009

 

maillet 32

# 409

Repost 0
TVF BB T.V.F.B.B. - dans Offices
commenter cet article
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 15:43

Voir l'article sur la symbolique de la lune.

Cliquer ICI

 

 

Repost 0
TVF BB T.V.F.B.B. - dans Offices
commenter cet article

Les Meuniers De La Tiretaine

  • : Royale Confrèrie des Meuniers de la Tiretaine
  • Royale Confrèrie des Meuniers de la Tiretaine
  • : Espace de dialogue des Meuniers de la Tiretaine (branche française) et de leurs amis bâtisseurs et géomètres, tous de bonne compagnie, libres et de bonnes mœurs.
  • Contact

Trois Pas en Loge Bleue

Un guide indispensable pour comprendre les usages en Loge et les fondamentaux du rite français

Disponible chez l'auteur TVF BB.

Pour commander ce livre, envoyer un mail à l'adresse : tvfbb[at]vt4c.ovh

Rechercher

Pages

Catégories