Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 14:26

Bijou Hosp2VII - L'Hospitalier

 

ou Elémosinaire (ou Eléémosinaire) dans d'autres rites (RER)

L'Hospitalier

est le Maître

Gardien de la Fraternité.

 

  Office

L'Hospitalier doit :

— être attentif à tous les Frères,

— être le confident,

— comprendre ceux qui sont en difficulté,

— prendre des nouvelles des Frères que la Loge ne voit plus,

— renseigner la Loge sur l'absence régulière d'un Frère, dans le strict respect de son intimité et du secret médical,

— proposer, dans la plus grande discrétion, au Vénérable, les aides que peut apporter la Loge à ceux qui en ont le plus besoin,

— mettre en œuvre ces aides avec tact et discrétion,

— faire circuler le Tronc de Bienfaisance, appelé encore Tronc de la Veuve,

— recueillir les oboles versées pour les Frères absents excusés,
— gérer le Tronc de Bienfaisance. 


Bijou HospSymbolique

L 'Hospitalier est le gardien des vertus capitales de la Franc-Maçonnerie

— la solidarité
— la charité
— la Fraternité

 

Place

Le plateau de l'Hospitalier est placé en tête de la colonne du Nord face à celui de du Trésorier.


Investiture

En remettant le sautoir et le bijou au Frère chargé de cet office, le V.M. déclare :

Je vous nomme Hospitalier et vous revêts des insignes de votre charge. Vous avez à faire la quête à la fin de chaque assemblée, à visiter les Frères de la Loge qui sont malades, à rendre compte à chaque tenue, et à distribuer les secours ordonnés

 

Bijou

Une bourse (métal doré).

 

Bibliographie

[1] Bayard, J.-P., Symbolisme Maçonnique Traditionnel, Edimat, Paris, 1982

[2] Frankeski, F., L'Art de l'Officier en Loge, Ediition de Midi, Nice, 2008

 

Illustrations

[1] Vignette : Bijou Hospitalier (REAA Loge Suisse)

[2] Bijou Hospitalier Rite Français

[3] Frise ci-dessous : Bijou Elémosinaire Rite Ecossais Rectifié

Bijou Hosp4


Partager cet article

Repost0
RF BB T.V.F.B.B. - dans Offices
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 09:54

Véné 2

Partager cet article

Repost0
RF BB T.V.F.B.B. - dans Offices
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 15:45

canne1VI - Le premier Maître des Cérémonies

ou Premier Maître de Cérémonie selon les rituels

 

Officier sans plateau,

officier non armé,

le Premier Maître des Cérémonies

est pourvu d'une canne

et se déplace dans le Temple

selon les règles du rite.

Il est le Maître de la Voie.

 

Office

Le Premier Maître des Cérémonies est chargé :

— de diriger l'installation du Temple par les Apprentis et les Compagnons,
— de placer les Frères dans le Temple selon leur rang, avant l'entrée du Très Vénérable et des Surveillants, 
— de diriger la réception du Très Vénérable, des Surveillants, anciens Vénérables et visiteurs de marque,

— d'ouvrir la voie et de conduire les Frères qui se déplacent dans le Temple au cours des travaux,

— d'assumer l'allumage des Trois chandeliers au cours de l'ouverture et leur extinction lors de la fermeture,

— de diriger la sortie en cortège du Très Vénérable et des Surveillants, anciens Vénérables et visiteurs de marque.


Déplacement
Tenant la canne de la main droite, il marche d'un pas mesuré et digne. Il frappe le sol de sa canne au rythme de son pas. Au rite français il part toujours du pied droit et arrondit les angles, aucun angle ne doit être marqué. Il respecte strictement le sens du déplacement autour du pavé mosaïque (dextrogyre, son épaule droite est toujours du coté du tableau de Loge). Il ne fait jamais marche arrière, quitte à effectuer une révolution supplémentaire.

Nul ne peut se déplacer dans le Temple sans être précédé par le Premier Maître des Cérémonies.


Symbolique

Trois moments importants :

— Au cours de l'ouverture des travaux, lorsque le Très Vénérable a allumé le chandelier à trois branches, il confie le boutefeu au Premier Maître des Cérémonies qui allume les trois grands chandeliers (le Soleil au SO, la Lune au NE et le Maître de la Loge au SE) avant d'allumer les chandeliers des deux surveillants procédant ainsi à la sacralisation de l'espace.

— Au cours de l'initiation,

  • il dénoue le bandeau du néophyte pour recevoir la lumière,
  • Il fait avancer le néophyte à l'Orient pour recevoir son tablier et ses gants,
  • il conduit le nouveau Frère à l'Occident pour se faire reconnaître des S.
  • il fait tirer sa première batterie d'Apprenti au nouveau Frère. C'est le seul moment où il lache sa canne en la confiant au Deuxième Expert ou Deuxième Maître des Cérémonies.

— Au cours de la fermeture des travaux, il procède à l'extinction des trois grands chandeliers avec un éteignoir.

 

Bijou Maitre Cerem 1Place

Le Premier Maître des Cérémonies est assis en tête de la colonne du midi, au premier rang.

 

Tenue de la canne

Le Premier Maître des cérémonies tient la Canne de la main droite et ne la lâche jamais (sauf... cf supra)

Pour se mettre à l'ordre, le Premier Maître des cérémonies cale la pointe de la canne contre son pied droit et tend son bras droit dans le prolongement de la ligne des épaules.


Investiture

En remettant le sautoir et le bijou au Frère chargé de cet office, le V.M. déclare :

Je vous nomme Premier Maître des Cérémonies et vous revêts des insignes de votre charge. Vous devez inroduire les visiteurs reconnus par l'Expert, vous emparez des nouveaux reçus au moment de leur proclamation et veiller à ce que chacun soit placé en Loge selon son rang.

 

Bijou

Une canne et deux épées entrecoisées.

 

Bibliographie

[1] Bayard, J.-P., Symbolisme Maçonnique Traditionnel, Edimat, Paris, 1982

[2] Delclos, M., Caradeau, J.-L., Les Symboles Maçonniques, Editions Trajectoire, Paris, 2009

[3] Frankeski, F., L'Art de l'Officier en Loge, Ediition de Midi, Nice, 2008


Insignes Maitre Cerem

Partager cet article

Repost0
RF BB T.V.F.B.B. - dans Offices
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 16:05

Frise MC

 

Dans la série Des Officiers, le chapitre VI sera consacré au Maître de Cérémonie et paraîtra dans le milieu de la semaine prochaine.

Si vous avez des questions, des remarques, des suggestions à faire merci de me les envoyer à l'adresse mail habituelle

 

adresse mail

Partager cet article

Repost0
RF BB T.V.F.B.B. - dans Offices
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 09:53

Frise expert

 

Le Deuxième Expert est le Frère Terrible, celui qui fait voyager le futur initié.

 

Office

Le Deuxième Expert est un Officier armé.

L'épée à la main, instruit de la tradition et du symbolisme du rite Français, il est chargé :

  1. de conduire et faire voyager le candidat,
  2. de remplacer le Premier Expert en cas d'absence ou lorsque celui-ci remplace le Deuxième Surveillant..
  3. de seconder le Premier Expert pour préparer les cérémonies, en particulier l'initiation.

Symbolique

Au cours de l'initiation, le V. M. demande au Deuxième Expert :

— Frère Deuxième Expert, faites faire à Monsieur le premier voyage.

Dans certain rituel, il s'écrie en outre :

— je le confie à votre prudence, ramenez-le-nous sain et sauf.

 

Le Deuxième Expert conduit et guide le néophyte, en le prenant par les deux mains, au cours des trois voyages.

Edmond Gloton [1] nous propose la symbolique suivante : 

  1. Lors du premier voyage, le Frère Terrible représente le père conduisant et protégeant, pour ses premiers pas, celui qui est encore un enfant, en l'aidant à franchir les maints obstacles de la vie.
  2. Au cours du deuxième voyage, il devient un maître guidant un élève, c'est le stade de l'adolescence.
  3. Pendant le troisième voyage, il est l'ami guidant son ami. Devenu adulte le Myste [2] découvre qu'il a été aidé par celui qui est désormais un Frère

Place

Le Deuxième Expert est assis face à l'Orient, devant le plateau du Deuxième Surveillant.

 

BijouExp11Tenue de l'épée

Pour se mettre à l'ordre, le Frère Expert tient le glaive (l'épée) par le pommeau, de la main droite ; il porte la main à la hauteur du menton, le glaive vertical. Lors de l'acclamation, étant à l'ordre, il tend le bras devant lui, vers le haut. [3]


Investiture

En remettant le sautoir et le bijou au Frère chargé de cet office, le V.M. déclare :

Je vous nomme Deuxième Expert et vous revêts des insignes de votre charge. Vous êtes le Frère Terrible qui conduit et fait voyager les candidats..

 

Bijou

Le Bijou est en métal argenté il est composé d'une épée et une règle croisées, un œil surmontant le tout..

 

Notes

[1] Gloton, E., Instruction Maçonnique aux Apprentis, Maison de Vie Editeur, Paris, 1952 (première édition 1934)

[2] Myste : expression (tombée en désuétude) utilisée par E. Gloton pour désigner le nouvel initié.

[2] Bayard, J.-P., Symbolisme Maçonnique Traditionnel, Edimat, Paris, 1982

Partager cet article

Repost0
RF BB T.V.F.B.B. - dans Offices
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 16:20

Frise expert

 

A propos de la Règle sur le bijou du Premier Expert


BijouExp11

La Règle est le symbole de la précision de l'éxécution.


A. André-Gédalge, précise à son propos :

Symbole de la rectitude, de la méthode, de la loi. Le dieu égyptien Phtah tient en mains la règle avec laquelle il mesure la crue du Nil. En Maçonnerie, la Règle est brodée sur le sautoir de l'Expert avec l'œil divin et l'épée. Unie au compas elle permet de tracer toutes les figures de la  géométrie ; de plus, on peut la considérer comme un symbole de l'infini (la droite sans commencement ni fin); enfin elle est surtout un symbole de la moralité et du Devoir dont le Franc-Maçon ne doit jamais s'écarter.

 

Notes

[1] Amélie André-Gédalge, Manuel interprétatif du symbolisme maçonnique - Premier degré symbolique - Grade d'Apprenti

Partager cet article

Repost0
RF BB T.V.F.B.B. - dans Offices
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 13:38

EtalonOfficier sans plateau, le Premier Expert est mal connu et son rôle souvent sous-estimé par les jeunes maçons.

 

Pourquoi ce nom d'expert ?

Hors du temple, l'expert est celui qui a la connaissance acquise de certaines choses et qui va être commis pour les vérifier et pour en décider. C'est un terme de droit, qui sous-entend que l'expert est en soi une référence.

Pour les Romains l'expert était celui qui avait fait ses preuves, que l'on devait prendre pour modèle. 

(cf la vignette ci-dessus, profil du mètre étalon en platine irridié).

Cet Officier porte le nom de Grand Expert dans d'autres rites.

 

Office

Le Premier Expert est un Officier armé. L'épée à la main, instruit de la tradition et du symbolisme du rite Français, il est chargé :

  1. de veiller à la régularité des travaux,
  2. de tuiler, c'est-à-dire, de s'assurer rigoureusement de la réalité des qualités maçonniques de chaque visiteur et d'avertir le Couvreur des résultats du tuilage.
  3. de préparer les cérémonies, en particulier l'initiation, en veillant au bon ordonnancement de la Loge et à la bonne exécution du rituel.
  4. de recueillir les boules ou les bulletins de vote et d'assister à leur dépouillement
  5. de remplacer le deuxième surveillant en cas d'absence.

Symbolique

Trois moments importants :

— Au cours de l'ouverture des travaux, lorsque les trois chandeliers sont allumés, le Premier Expert découvre, de la pointe de son épée, le tableau de Loge. Ce n'est que lorsque le tableau de Loge est entièrement découvert que l'espace devient sacré.

— Au cours de l'initiation, le Premier Expert conduit le néophyte à l'Orient pour prêter son obligation. Responsable de la bonne exécution des épreuves prévues par le rituel. Il garantit ainsi que la régularité de la cérémonie jusqu'à la réception de la Lumière par le profane a été sans défaut et que ce dernier peut prêter serment.

— Au cours de l'instruction au grade d'Apprenti le Vénérable interroge le Premier Expert :

V. : Frère Premier Expert, à quoi reconnaîtrai-je que vous êtes Maçon ? 

1er E. : A mes signes, paroles et attouchement.

V. : Comment se font les signes...

[...]

Alors que l'essentiel de cette instruction se fait sous la forme d'un dialogue Vénérable/Surveillants, le Vénérable fait appel au Premier Expert, pour dire les paroles et montrer les signes.

 

Place

Le Premier Expert est assis face à l'Orient, devant le plateau du Premier Surveillant.

 

BijouExp11Tenue de l'épée

Le rituel nous dit peu de choses. Jean-Pierre Bayard est précis :

Pour se mettre à l'ordre, le Frère Expert tient le glaive (l'épée) par le pommeau, de la main droite ; il porte la main à la hauteur du menton, le glaive vertical. Lors de l'acclamation, étant à l'ordre, il tend le bras devant lui, vers le haut. [1]


Investiture

En remettant le sautoir et le bijou au Frère chargé de cet office, le V.M. déclare :

Je vous nomme Premier Expert et vous revêts des insignes de votre charge. Vous devez examiner les visiteurs qui se présentent et remplacer le Second Surveillant absent.

 

Bijou

Une épée et une règle qui sont croiséees et un œil surmontant le tout..

 

Notes

[1] Bayard, J.-P., Symbolisme Maçonnique Traditionnel, Edimat, Paris, 1982

Partager cet article

Repost0
RF BB T.V.F.B.B. - dans Offices
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 09:55

 

Epée truelleIII - Le Couvreur... suite

 

La présentation de l'office du Couvreur, dans la série dite "Des officiers", a suscité plusieurs commentaires ( quatre via la rubrique adhoc - dont un a disparu suite à une erreur de manipulation de votre serviteur - et quatre par emails, un record !! ).

Ce qui m'anène à la rédaction de ce billet aujourd'hui pour faire une synthèse.


Les commentaires portent sur deux points :

- la tenue de l'épée (dans quelle main, difficulté de se mettre à l'ordre)

- le fait que cet office soit réservé au précédent vénérable.

 

Tenue de l'épée


Unanimité des réponses sur l'obligation de tenir l'épée de la main droite (même si c'est une épée "à deux mains") du fait qu'il s'agit d'une arme destinée à défendre l'accés de la Loge.

Dans la littérature maçonnique, nous retrouvons la même idée, idée que confirme notre référent en la matière Jules Boucher (1) et qu'il exprime ainsi :

En Loge, l'Epée est toujours tenue de la main gauche. Seul le Couvreur doit tenir la sienne de la main droite : en effet, c'est un défenseur chargé de veiller à la porte du Temple dont il doit impitoyablement écarter tout profane.


Ce qui étonne souvent, voire choque certains Frères, c'est que des batisseurs tels que les Francs-maçons, puissent être armés.  Il suffit de reprendre l'Ancien Testament et il est dit très clairement :

Lorsque Zorobabel, Néhémie et Esdras, entreprirent de reconstruire le Temple de Jérusalem pour redonner à Israël la possibilité d'adorer et servir librement son Dieu Ceux qui bâtissaient la muraille, ceux qui chargeaient les portefaix, travaillaient chacun d'une main, et de l'autre ils tenaient l'épée. Néhémie 4-17.

C'est pourquoi j'ai placé en vignette, au début de ce billet, la gravure de Claude Paradin (1551) intitulée in utrumque paratus, in Devises heroïques.

 

Le Couvreur garde toujours l'épée en main (droite), il ne la pose jamais (comme le Maître de Cérémonie ne lache jamais sa canne), même pour se mettre à l'ordre. A l'ordre, l'épée est tenue verticalement, pointe en haut, la garde à hauteur du sternum. L'avant bras droit restant horizontal.

 

Un office réservé au précédent vénérable


Nous retrouvons fréquemment dans la littérature maçonnique l'idée que ce poste doit être tenu par l'ancien vénérable, dans notre Loge, il s'agirait plutôt du précédent Passé Maître.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que c'est un Office qui nécessite de la part de celui qui le tient une grande expérience, un niveau de connaissance afin de repousser les ténèbres.

Donc un office réservé à un ancien de la Loge.


Nous pouvons lire parfois, non sans étonnement, d'autres expilcations du genre :

"[...] souvent ce poste est attribué à l'ancien vénérable, qui passe ainsi de l'Orient à l'Occident, des fonctions les plus élevées aux plus humbles, donnant à tous les Frères l'exemple de la modestie et du dévouement".


Ce qui exprime de façon explicite qu'il y a des Offices plus nobles que d'autres !!

Je vous laisse méditer.

Frisecouvreur0


Partager cet article

Repost0
RF BB T.V.F.B.B. - dans Offices

Le Rite Français

  • : Le Blog-Notes du Rite
  • : Pour sa plus grande gloire
  • Contact

Librairie

Voir ci-contre,

à la suite de l'article du jour

Rechercher

Pages

Catégories