Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 19:22

EG appLe Couvreur ... suite

 

" Dans les ténèbres de l'Occident, siègent les couvreurs : Couvreur intérieur qui garde la porte et reçoit les indications du Couvreur extérieur qui veille sur le parvis. C'est grâce à eux que nous travaillons sans soucis, sûrs que nous sommes que nul profane ne peut entrer inopinément dans notre Temple pour nous surprendre. Ces postes sont souvent donnés, à tort, à de jeunes Frères, qui n'ont pas l'expérience suffisante pour ce poste ; dans la vieille tradition, que quelques Loges observent encore, c'est au Vénérable sortant que revient cette place de Couvreur. C'est montrer l'importance qu'avaient pour nos aïeux ces postes de Couvreur ".

 

Edmond Gloton,Instructions maçonniques aux Apprentis, 1934

1895-1962

 

Partager cet article

Repost0
RF BB T.V.F.B.B. - dans Offices
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 18:04

Couvreur 01III - Le Couvreur

 

Origine du nom

Sans entrer dans les détails d’une étymologie un peu compliquée, il suffit de se souvenir du sens premier du verbe Couvrir, qui signifie protéger voire défendre.

Dans le monde des artisans, le  couvreur est celui dont le métier est de disposer un toit au-dessus d’une construction pour la protéger des intempéries.

 

Le Couvreur, dans une Loge, est le Maître qui est chargé de protéger celle-ci et d’en défendre l’accès. Il est armé d’une épée. Armé, c’est-à-dire qu’il a cette épée en main, prête à être utilisée et non au fourreau comme les autres Frères de la Loge (1).

 

Le gardien du Temple

Lorsque les travaux sont ouverts, la Loge, le temple maçonnique, devient un espace sacré où la Loge, l’ensemble des Frères initiés, travaille à la gloire du Grand Architecte, dans le silence, la paix et l’harmonie, loin des fracas du monde extérieur.

 Pour être sûr que rien ne viendra troubler la quiétude de la Loge, au cours de l’ouverture des travaux, le V. M. demande au D.S. que la Loge soit couverte.

Le D.S. transmet cet ordre au Frère couvreur en lui disant simplement :

Frère Couvreur faites  votre office.

Lorsqu’il a rempli son office, le Couvreur referme la porte à clef et pose celle-ci sur le plateau du D.S. en l'avertissant que la Loge est couverte  (2).

 

L’office du couvreur est donc d’abord de vérifier que la Loge est bien couverte intérieurement et extérieurement.

  • Intérieurement : Il a veillé à ne laisser entrer dans le Temple que Les Frères de la Loge reconnus comme tels. Pour les Frères visiteurs, étrangers à la Loge, il vérifie que leur qualité de Frères a été dûment contrôlée par le Frère Tuileur (au rite français, le Premier Expert) avant de leur laisser franchir le seuil.
  • Extérieurement : Il vérifie qu’aucun indésirable, ne rode sur le parvis et vérifie la fermeture de l’accès du temple. Quels Indésirables ? Les profanes bien sûr, les athées stupides ou les libertins irréligieux dirait Anderson (3), qui oseraient se présenter.

Lorsqu’un Frère demande l’accès de la Loge pendant l’ouverture des travaux le couvreur veille à le faire patienter et ne le fait entrer que lorsque les travaux sont ouverts.

 

Couvreur 09Symbolique

Mais vous savez bien que les Francs-Maçons sont prudents et malins… ils ne se réunissent que dans un lieu secret, connu des seuls vrais maçons et de mémoire de TVF, nous n’avons jamais vu un profane assez inconscient ou téméraire pour se risquer dans nos Tenues.

Le Couvreur est le gardien du temple ou le gardien du seuil comme ceux que l’on retrouve dans de nombreuses légendes mythiques. Dragons crachant des flammes, chimères armées, animaux fantastiques (scorpion, lion à figure humaine…), chevaliers en armure, qui montent une garde impitoyable à l’entrée des lieux réservés aux initiés. Malheur à celui qui ne connait pas le mot de passe !

Le couvreur protège un espace sacré et, de son épée, interdit l’entrée à tout ce qui pourrait profaner ce lieu. Il maintient, de la pointe de son arme, les Ténèbres à distance.

 

Place

Le Temple n’a qu’une issue, la porte de l’Occident.

Le Couvreur est assis à l’intérieur du temple, barrant la porte et se tient à proximité du D.S. qui lui sert d’intermédiaire avec le V. M. Il tient son épée pointe en bas.

Lorsqu’il sort du temple il doit tenir son épée pointe en haut. Le rituel ajoute, de la main gauche.

 

Investiture

En remettant le sautoir et le bijou de couvreur au Frère chargé de cet office, le V.M. déclare :

Je vous nomme Couvreur de la Loge et vous revêts du bijou de votre charge, une épée en sautoir. Votre place est à l’intérieur, à l’entrée de la Loge, près de la colonne J. Votre devoir est d’avertir le Très Vénérable lorsque les Frères demandent l’entrée de la Loge, d’admettre les Maçons qui ont été tuilés, de recevoir les candidats en bonne forme et d’obéir aux ordres du deuxième surveillant.

 

BijoucouvreurBijou

C’est une épée à deux mains, garde en haut, pointe en bas.

 

Notes

1 - Deux autres Officiers sont armés dans la Loge.

2 - En fait depuis longtemps, le Couvreur ne peut plus fermer la porte à clef dans notre royale confrérie. Il y a quelques années, un de nos amis, Maître Meunier de son état, qui avait fêté le solstice d’été, il faut dire qu’il faisait chaud ce jour là, laissa choir par mégarde la clef du Temple dans la Tiretaine. A cet endroit, c'est un véritable torrent aux eaux sombres, inquiétantes et tumultueuses. N’écoutant que son devoir, notre Meunier plongea pour la retrouver et coula à pic. Nous eûmes très peur et sa réanimation fut longue et difficile. Certains anciens, qui ont vécu ces instants dramatiques et en sont restés marqués, affirment , non sans effroi, avoir vu, par nuit de pleine lune, le dragon qui hante les eaux de notre rivière arverne, porter cette clef en sautoir.

Ceci dit, il faudra penser à  la faire refaire !

3 - James Anderson, Les Constitutions, ch. I  1723

 

Billet # 312  © 2011 tvf bb

Partager cet article

Repost0
RF BB T.V.F.B.B. - dans Offices
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 11:13

CollègeII - Le Collège


L'ensemble des officiers qui entoure le Vénérable et l'assiste dans les Travaux de Loge, constitue le Collège des Officiers [corps de personnes revêtues de la même dignité - E. Littré].

 

 II-1 Composition

La composition de ce collège est fixée d'une part par le règlement intérieur de l'Ordre et d'autre part par le rituel.

Le règlement intérieur établit la liste minimale des officiers,  mais le rite pratiqué peut exiger des offices supplémentaires.

Notre Ordre exige un minimum de neuf offices [1]

  1. Premier Surveillant
  2. Deuxième Surveillant
  3. Orateur
  4. Secrétaire
  5. Trésorier
  6. Hospitalier ou Eléémosynaire
  7. Expert
  8. Maître de cérémonie
  9. Couvreur

Jules Boucher donne exactement la même liste. [2]


Pour le rite français, tel que pratiqué par les Meuniers de la Tiretaine, le collège minimum, dit statutaire, comporte onze offices obligatoires [3]

  1. Premier Surveillant
  2. Deuxième Surveillant
  3. Orateur
  4. Secrétaire
  5. Trésorier
  6. Hospitalier
  7. Premier Maître de cérémonie
  8. Deuxième Maitre de cérémonie
  9. Premier Expert
  10. Deuxième Expert 
  11. Couvreur

Le Vénérable a la possibilité de créer les offices supplémentaires qu'il estime nécessaires et de nommer en conséquence d'autres officiers : Maître d'Harmonie, Maître des banquets, Archivistes, etc.


II-2 Conditions d'investiture des Officiers

Aucun Frère ne peut être nommé Officier d'une Loge avant d'avoir été élevé au grade de Maître. Hormis le Trésorier qui est élu à la majorité simple par les Maîtres de la Loge, les Officiers sont choisis et nommés par le Vénérable Maître en exercice.

 

II-3 Obligations

Les Officiers de la Loge portent un sautoir avec le bijou correspondant à leur fonction et conforme au rite pratiqué dans la Loge.

 La Loge pour ouvrir ses travaux doit être composées de sept Maîtres dont le Vénérable Maître en chaire. En cas d'empêchements d'un Officier il ne peut être remplacé que par un Maître.


Dont acte pour les sept Maîtres, mais quels sont les six offices qui doivent être impérativement tenus ?



Citation du jeudi

Je terminerai ce billet en citant les paroles d'un Frère à propos des obligations d'un Officier [4]

Elever son cœur en spiritualité, donner le bon exemple, dynamiser la communauté et mener à bien son office ne seront assurémment permis qu'en accédant à la connaissance des contenus opératifs ainsi qu'aux fondements symboliques et initiatiques de l'office pour lequel il a été élu.

 

Notes

[1] Statuts et Règlement intérieur GLNF, édition 2009

[2] Boucher, Jules, La Symbolique Maçonnique, éditions Dervy, 1991

[3] Rituel d'Apprenti selon le Régulateur du Maçon, Rite Français, GLNF, 2004

[4] Frankeski, Francis, L'Art des Officiers en Loge, Editions de Midi, Nice, 2008

billet n° 307

Partager cet article

Repost0
RF BB T.V.F.B.B. - dans Offices
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 15:54

Officier

Dans moins d’un mois nous installerons le nouveau Vénérable de la Loge. A peine installé et remis de ses émotions, le Vénérable devra,  sans délai, procéder à la mise en place du collège des Officiers, c'est-à-dire constituer l’équipe qui, pendant l’année maçonnique, devra l’entourer et travailler avec lui pour faire vivre, dans une parfaite harmonie,  notre société initiatique, dans le pur respect de la tradition de notre Ordre.

Avant de participer à cette tenue inaugurale, c’est l’occasion de faire le point sur la fonction dont seront investis ces Frères.

 

Vous avez dit Officiers ?

 

De prime abord ce nom a, pour un profane, une forte connotation militaire. Avant de découvrir la maçonnerie de l’intérieur j’imaginais des quidams en uniforme aux manches galonnées, chapeautés, alignés au garde-à-vous de part et d’autre du Maître de la Loge.

D’ailleurs le Petit Larousse illustré (1) va dans ce sens et n’hésite pas à donner pour première définition :

1/ Militaire qui a un grade égal à celui de sous-lieutenant ou d’enseigne de vaisseau.

Ce n’est que huit lignes plus loin que l’officier est présenté comme le titulaire d’un office.

Notre Frère Emile Littré n’a pas la même approche. Pour lui un Officier est d’abord :

celui qui a un office, une charge, un emploi.

Le sens militaire n’apparait qu’au quatrième rang, quarante lignes plus tard.

 

L’étymologie du mot office est intéressante. L’origine est latine, officium, mais ce mot vient d’un mot plus ancien (sabin) ops qui signifie pouvoir, appui, assistance. Celui qui assume ce pouvoir est nommé opifex, d’où opificium qui, par contraction en latin, devient officium : charge, fonction, devoir, qui sous entend une obligation pour celui qui l’exerce. (2)

Ce qui fait dire à l'époque à un nommé Cicéron :

Primum oratoris officium est dicere ad persuadendum.

 Le premier devoir de l’orateur est de parler pour persuader. (3) (4)

 

Cette digression étymologique permet d’évacuer toute connotation militaire, tout sous-entendu hiérarchique dans le mot Officier.

Dans la Franc-maçonnerie, l’Officier est celui qui a la charge d’un office dans la Loge, office qu’il s’oblige à remplir parfaitement.

Nous allons donc reprendre, dans les billets qui suivront, les différents offices et les obligations de ceux qui en ont la charge.

A suivre…

 

En attendant, je me permets de solliciter la lumière des lecteurs.

Vous connaissez tous la formule suivante :

—    Que faut-il pour qu’une Loge soit juste et parfaite ?

—    Trois la gouvernent, cinq la composent et sept la rendent juste et parfaite. (4)

Formule pour laquelle il existe des variantes selon les rites :

—    Trois la forment, cinq l’éclairent et sept la rendent juste et parfaite. (5)

—    Trois la dirigent, cinq l’éclairent et sept la rendent juste et parfaite.

—    Un la préside, trois la dirigent, cinq l’éclairent et sept la rendent juste et parfaite.

Notre rituel ne précise pas qui sont ces Sept qui la rendent juste et parfaite. Or au cours de mes recherches sur les Officiers, j’ai constaté des avis fort divergeants selon les auteurs.

Avez-vous une réponse ?

Merci d'avance.


Notes

1.     Edition 2011 p. 706

2.     Picoche, J., Dictionnaire étymologique du français, Hachette-Tchou, Paris, 1971

3.     Cicéron, De Oratore, 1, 138, 55 av JC

4.     Il faudra que je m’en souvienne quand nous parlerons de l’Orateur.

5.     Rituel d’Apprenti selon le Régulateur du Maçon, GLNF, Paris, 2004

6.     Bayard, J.-P., Symbolisme maçonnique traditionnel, tome I Les Loges bleues, Edimaf, Paris, 1982

 

Je vous souhaite un bon week-end.

Vos avis par la voie des commentaires ou par mail.

tvfbb

adresse mail

Partager cet article

Repost0
RF BB T.V.F.B.B. - dans Offices
6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 10:04

Secretaire

Partager cet article

Repost0
RF BB l'Orateur - dans Offices
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 22:09

Partager cet article

Repost0
RF BB l'Orateur - dans Offices
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 14:39


Parole d'orateur.

Partager cet article

Repost0
RF BB l'Orateur - dans Offices
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 10:01

Partager cet article

Repost0
RF BB l'Orateur - dans Offices

Le Rite Français

  • : Le Blog-Notes du Rite
  • : Pour sa plus grande gloire
  • Contact

Librairie

Voir ci-contre,

à la suite de l'article du jour

Rechercher

Pages

Catégories