Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 13:32

Main justiceDeuxième vertu cardinale

La Justice

 

Justice nous vient directement du mot latin justitia « la justice », dérivé du mot justus, « conformité avec le droit », lui-même dérivé de jus , « le droit ».

 

La justice est définie par Platon comme un état de l'âme :
Une âme juste est guidée par sa connaissance du Bien ;  cette disposition consiste à se gouverner suivant la raison ;  par suite, une âme juste maîtrise ses passions ;
enfin, une telle âme peut être dite harmonieuse, belle, forte et en bonne santé, parce qu'elle se tient à l'écart du dérèglement des passions.

 

Pour Cicéron :

La justice émane d'une société hiérarchisée, elle est la « reine de toute vertu » (De Officiis, III, 6); par ailleurs, elle coïncide strictement avec l'équité (Rhetorica ad Hernnium, III, 2), enfin, elle est la vocation naturelle de l'homme (De Legibus, I, 10, 28).


Une vertu surnaturelle :

La Justice dispose l'Homme à accomplir, avec le secours de la grâce, ses devoirs envers Dieu et envers son prochain.

Dans l’Ancien Testament, les hommes vertueux sont appelés « justes », la justice consistant pour les Juifs dans la fidélité à tous les préceptes de la Loi.


Une Vertu naturelle de par sa dimension sociale, avec :

- une fonction commutative : donner à l'autre ce qui lui est du et ne lui causer aucun préjudice,

- une fonction distributive : ce qui est du à chacun est fonction de son mérite et de sa valeur.

 

La Justice est la vertu qui fait que l'on respecte le droit d'autrui

 

et que l'on rend à chacun ce qui lui est du.


 

 

Partager cet article
Repost0
RF BB TVFBB - dans Textes

Le Rite Français

  • : Le Blog du Rite Français
  • : Des fondamentaux, des usages, de la symbolique et du sens du premier Rite maçonnique
  • Contact

Librairie

Voir ci-contre,

à la suite de l'article du jour

Rechercher

Pages

Catégories