Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 juillet 2016 1 18 /07 /juillet /2016 15:08
Acrostiches

De Midi à Minuit

 

Dans un endroit couvert, connu des seuls maçons

Est recréé un temps d’une autre dimension

 

Moment privilégié du début des travaux

Il permet à chacun d’oublier ses métaux

D’un éclat maximum le soleil resplendit

Il est l’instant précis qui commence à midi

 

A l’heure où l’ouvrier peut œuvrer pleinement

 

Mais pour avoir vécu activement ce temps

Il doit de sa lumière en être le garant

Ne pas rompre son lien ni sa pérennité

Une fois refermé ce brin d’éternité

Il doit le transcender dans la profonde nuit

Tout en le prolongeant de midi à minuit.

 

Lina Chelli

avec son aimable autorisation

Acrostiches

"Trois Pas en Loge bleue"

Lire l'article de Yonnel G. en cliquant sur le lien http://www.regius-glnf.fr/article.php?id=1530

Le livre est disponible chez son auteur au prix de 20 € + frais de port. Pour le commander merci d'envoyer un mail à l'adresse ci-dessous :

Êtes vous Maître? -3-
Repost 0
TVF BB Blog-notes des Meuniers de la Tiretaine - dans Textes
commenter cet article
13 avril 2014 7 13 /04 /avril /2014 17:17

Roanne 02La Tenue de la R:. L:. Hugues de Montrognon, présidée par son V:. Guy T:., à Roanne le 31 mars dernier, a connu un vif succés. Une centaine de FF:. se pressait sur les colonnes.

De nombreux FF:., dont notre PMI Philippe F:. - qui représentait, avec le TVF Alain V:., Trusatiles - ont découvert la beauté de la Loge construite par les FF:. de Roanne (voir photos).


Les travaux présentés à cette occasion ont été à la hauteur de l'évènement, notre TVF Alain V:. nous a transmis son travail sur Le Bleu des Loges Maçonniques.

Vous pouvez accéder au texte en cliquant sur le lien :

Le Bleu des Loges

 

Roanne 00

Illustrations (Photos de Philippe F:.)

— Vignette, rosace l'arbre de vie

— Ci-dessus : l'Orient

 

Nos chaleureuses et fraternelles félicitations à notre F:. Noël S:. qui nous a fait parvenir des remarques pertinentes sur le tableau de Loge (article du 11 avril dernier)

 

Contact G

# 633


Repost 0
TVF BB T.V.F.B.B. - dans Textes
commenter cet article
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 20:42

Médaille BB2Pourquoi les Loges symboliques sont elles aussi appelées Loges Bleues ?


Trois Frères de Trusatiles ont travaillé pour répondre à cette question, élaborant trois morceaux d'architecture qui ont été proposés au cours de la précédente année maçonnique.

Le travail de notre B:. A:. F:., le T:. V:. F:. Al Eckher, a été retenu par le comité de lecture de la R:. L:. Hugues de Montrognon (Cercle Villard de Honnecourt)

 

Notre B:.A:.F:. Alain présentera donc son travail intitulé 


Le bleu des Loges

 

lors de la prochaine Tenue de la R:. L:. Hugues de Montrognon,

présidée par son V:. Guy T:.,

à Roanne le 31 mars 2014.

 

 

Frise VMI

 


Repost 0
TVF BB T.V.F.B.B. - dans Textes
commenter cet article
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 15:21

yourcenar 006Le texte présenté dans l'article précédent, daté du 11 mars, est extrait d'un ouvrage de Marguerite Yourcenar « Archives du Nord ».

Dans la première partie de celui-ci, intitulée « La Nuit des temps », l'auteur nous fait remonter aux débuts de l'humanité.

Marguerite Yourcenar n'accepte pas, le regard arrogant, voire méprisant, que l'homme moderne porte sur ses ancêtres, vision réductrice assimilant l'homme préhistorique à une sorte de brute épaisse, étrangère à toute pensée organisée et surtout à toute spiritualité.

Elle insiste sur les éléments de continuité qui relient l'homme d'aujourd'hui au passé le plus éloigné et qui constituent la Tradition.

Nous évoquons régulièrement les mythes sur lesquels nous fondons notre tradition, ceux-ci font partie des récits fondateurs de l'humanité.

Marguerite Yourcenar nous laisse à penser que ceux-ci pourraient être apparus en même temps que l'homme.

Il semblerait que cette idée soit reprise par des anthropologues, des linguistes et quelques préhistoriens.

Je vous propose d'en reparler.

à suivre...

 

PS : Frédéric C:. et Noël S:. ont identifié l'auteur et l'ouvrage.

Félicitations

Frise Plume sm

Repost 0
TVF BB T.V.F.B.B. - dans Textes
commenter cet article
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 09:21

Souffle-mots

 

Les périodes de repos imposé ont un avantage, elles me permettent de prendre le temps de chercher dans la pile des livres à lire des ouvrages que j'ai tendance à négliger.

Ces jours derniers j'ai retrouvé ainsi un texte dont je vous livre un extrait.

Le texte étant un peu long, je l'ai placé dans la rubrique Souffle des mots. Il vous suffit de cliquer sur le lien pour y accéder.

Je ne vous donnerai pas aujourd'hui le nom de l'auteur.

Ce sera l'énigme du mois : de qui s'agit-il ? Quel est le titre de l'ouvrage ?

 


« L'homme [...] celui dont la tradition rabbinique dit que la terre refusa à Dieu une poignée de sa boue pour lui donner forme, et dont les contes arabes assurent que les animaux tremblèrent quand ils aperçurent ce ver nu. L'homme avec ses pouvoirs qui, de quelques manières qu'on les évalue, constituent une anomalie dans l'ensemble des choses, avec son don redoutable d'aller plus avant dans le bien et dans le mal que les reste des espèces vivantes ...

pour lire la suite cliquer sur  L'homme de la préhistoire

 

ND-Port-09

 

Contact N

# 629

Repost 0
TVF BB T.V.F.B.B. - dans Textes
commenter cet article
23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 16:00

higgs 90Quelques pensées sur

 

l’égrégore

 


 

Comme beaucoup d’entre vous, mes frères, j’ai entendu pour la première fois le mot « Egrégore »  à l’issue d’une tenue, lorsque sur les parvis, des Frères aînés murmuraient ce mot mystérieux avec joie, amour  et respect. La tenue avait été particulièrement belle, la fraternité bien vivante au sein de la loge et nous avions tous senti qu’une chose particulière s’était produite, un état de grâce, rare et merveilleux que je n’avais encore jamais ressenti mais qui, un moment, avait fait battre nos cœurs d’un seul mouvement, nous avait fait vibrer au même rythme, vers un même idéal, avait relié nos esprit à une chose plus grande que nous, nous avait fait percevoir un monde où nous étions connecté avec tous ceux qui partageaient ou avaient partagé ce même désir de fraternité, de spiritualité, de lumière. Le rituel nous avait amené en ce moment particulier où nous ne faisions qu’un, unis par nos cœurs, par  nos mains et par nos esprits dans une grande chaîne d’union, qui défiait le temps et l’espace. Nous avions oublié nos métaux, oublié nos grades et qualités, et partagions comme une évidence l’invocation du V.M.  au  G.A.D.L.U. et son injonction lors de la chaîne d’union: « élevons notre esprit vers le G.A.D.L.U qui est Dieu, et jurons de travailler sans relâche, en bons et fidèles Francs-maçons, au grand œuvre de la fraternité universelle. »

 

Il ne s’agissait pas seulement de fraternité. La fraternité je l’avais déjà rencontrée à maintes occasions, dans le temple lorsque j’avais été reçu maçon et que vous m’aviez donné votre confiance, et plus tard, dans votre regard bienveillant lorsque je vous avais présenté mes premières planches. Je l’avais rencontré aussi avec mes frères apprentis et mon second surveillant lors de nos réunions de formation et pendant les agapes.

 

Il s’agissait d’autre chose….., quelque chose qui est difficile à définir et dont d’ailleurs, on ne trouve trace dans les dictionnaires d’usage courant ce qui peut signifier qu’il n’existe pas, un mot contesté, et qui pourtant est rentré dans le champ lexical de la Franc maçonnerie .

 

Nous trouvons trace  du mot araméen IR, précurseur de notre égrégore dans les livres d’Henoch et de Daniel, et donc d’origine biblique

Pour certains, le mot egrégore viendrait du mot grec Egrégoroi qui signifie « veilleur »  ou du verbe " egregoren" qui signifie « être éveillé » Pour d’autres, il viendrait du latin, «  gregs,gregis » : le troupeau, la foule, l’ensemble. Associé à « Ex » il correspondrait alors à l’énergie produite par la pensée ou par l’émotion des membres d’un groupe tendus vers le même objectif.

 

Pour les occultistes de la deuxième moitié du XIXème siècle et en particulier Stanislas de Gaïta, dont Oswald Wirth était le disciple, il s’agirait d’une entité propre constituée de l’ensemble des énergies cumulées de plusieurs personnes vers un but ou une croyance définis par elles. Pour Jules Boucher,il y a un Egrégore pour chaque religion et cet l’égrégore serait puissant de toute la force des individus, fidèles accumulée au cours des siècles. En Franc-Maçonnerie, chaque Loge possèderait son égrégore ; chaque Obédience aurait le sien et la réunion de tous ces égrégores formerait le « Grand Égrégore Maçonnique ».

 

On aimerait croire que la puissance du Grand Egregore maçonnique permettrait de changer le monde et de créer cette humanité fraternelle à laquelle nous rêvons. Comme nous l’a appris le pavé mosaïque, il existe en chacun d’entre nous une part d’ombre que l’on peut retrouver en toute entité qui naitrait de nos énergies cumulées. Pour que l’Egregore maçonnique puisse déployer toute sa puissance bénéfique, il est donc essentiel que chaque maçon garde en mémoire les premières significations du mot «Egregore» : « être éveillé » et «veiller». « Etre  éveillé », c’est avoir été initié, être parti à la découverte de soi-même pour se connaître en profondeur et  pouvoir porter un regard neuf, débarrassé des préjugés, sur les êtres et les choses qui nous entourent,  retrouver une liberté de pensée plus juste et plus libre. Veiller, c’est ne jamais oublier ce pour quoi nous avons frappé à la porte du temple, c’est s’assurer que nos énergies ne sont employées que pour nous permettre d’avancer sur le chemin de la vérité, en suivant l’équerre, le niveau et la perpendiculaire, c’est se rappeler sans cesse que seul le but commun de la franc maçonnerie doit nous inspirer, loin des intérêts personnels ou corporatistes qui alimentent parfois si tristement les rumeurs autour de la franc maçonnerie.

Si nous savons suivre le chemin que nous a ouvert l’initiation et veiller ensemble, l’Egregore maçonnique ne peut être qu’une puissance positive pour les hommes, une puissance qui nous aidera à trouver en nous la Lumière que nous devons transmettre, afin de participer, chacun à sa mesure, à l’amélioration de la condition humaine.

 

Quelles que soient les polémiques que l’Egrégore suscite, accueillons le, mes Frères comme un bien précieux que nous partageons dans nos cœurs et dans nos corps  lorsque nous avons la chance de le vivre et de réaliser ainsi, pour un instant, l’unité.

 

P:. M:. I:.   Ph:. F:.


Huit 3

# 606

Repost 0
TVF BB PMI Ph. F. - dans Textes
commenter cet article
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 14:44

arton954-59134Giovanni Pico della Mirandola, Jean Pic de la Mirandole, le phénix des talents du Quattrocento, naquit en 1463 près de Modène.

D'une intelligence vive, doté d'une mémoire exceptionnelle, il maîtrisait parfaitement le latin classique, le grec, l'hébreu et l'arabe.

Il étudia le droit canonique  à Bologne, la philosophie à Ferrare puis à Padoue. En 1485 il se rendra à l'Université de Paris où il restera deux ans.


En 1485, il se lança dans un projet colossal, la rédaction d'une somme humaniste, les Neuf cents thèses philosophiques, théologiques et cabalistiques, avec l'idée de les défendre au cours d'un débat public, une disputatio, en présence du Pape, devant les plus grands philosophes et savants d'Italie. Le Pape Innocent VIII, après enquête de l'Inquisition,  déclara treize des neuf cents thèses hérétiques et interdit le débat.

Pic de la Mirandole avait rédigé une introduction à ses Neuf cents thèses philosophiques, théologiques et cabalistiques, un texte majeur, l'Oratio de hominis dignitate — de la dignité de l'homme.

 

Yves Hersant qui a traduit et commenté De la dignité de l'homme (Editions de l'Eclat - 1993) , présente ainsi sa traduction de l'ouvrage  :

« Lorsqu'il écrit l'Oratio de hominis dignitate, qui aurait dû introduire ses Neuf cents thèses philosophiques, théologiques et cabalistiques, Pic de la Mirandole a vingt-quatre ans. Bien conscient du fait que " ses façons ne répondent ni à son âge, ni à son rang ", c'est pourtant une philosophie nouvelle qu'il propose à ses aînés ; philosophie ouverte, accueillant tout ce qui, depuis les Mystères antiques jusqu'aux religions révélées, émane de ce que l'on pourrait appeler la " volonté de vérité". L'homme est au centre de cette philosophie, en ce que le divin a déposé en lui ce "vouloir ",  cette volonté dont il use à sa guise, le créant "créateur de lui-même " ».

 


Extraits PicdlM

 

 

« Révérends Pères , j’ai lu dans les textes des Arabes que le Sarrasin Abdallah, à qui l’on demandait ce qui, dans cette sorte de scène qu’est le monde, était le spectacle le plus digne d’admiration, répondit qu’il n’y avait pas de spectacle plus admirable que l’homme ».


[...]

« Déjà Dieu, Père et architecte suprême, avait construit avec les lois d’une sagesse secrète cette demeure du monde que nous voyons, auguste temple de sa divinité: il avait orné d’esprits la région supra-céleste, il avait vivifié d’âmes éternelles les globes éthérés, il avait empli d’une foule d’êtres de tout genre les parties excrémentielles et bourbeuses du monde inférieur. Mais, son oeuvre achevée, l’architecte désirait qu’il y eût quelqu’un pour peser la raison d’une telle oeuvre, pour en aimer la beauté, pour en admirer la grandeur. Aussi, quand tout fut terminé (comme l’attestent Moïse et Timée), pensa-t-il en dernier lieu à créer l’homme. Or il n’y avait pas dans les archétypes de quoi façonner une nouvelle lignée, ni dans les trésors de quoi offrir au nouveau fils un héritage, ni sur les bancs du monde entier la moindre place où le contemplateur de l’univers pût s’asseoir. Tout était déjà rempli: tout avait été distribué aux ordres supérieurs, intermédiaires et inférieurs. Mais il n’eût pas été digne de la Puissance du Père de faire défaut, comme épuisée dans la dernière phase de l’enfantement; il n’eût pas été digne de la Sagesse de tergiverser, faute de résolution, dans une affaire nécessaire; il n’eût pas été digne de l’Amour bienfaisant que l’être appelé à louer la libéralité divine dans les autres créatures fût contraint de la condamner en ce qui le concernait lui-même. En fin de compte, le parfait ouvrier décida qu’à celui qui ne pouvait rien recevoir en propre serait commun tout ce qui avait été donné de particulier à chaque être isolément. Il prit donc l’homme, cette oeuvre indistinctement imagée, et l’ayant placé au milieu du monde, il lui adressa la parole en ces termes : «Si nous ne t’avons donné, Adam, ni une place déterminée, ni un aspect qui te soit propre, ni aucun don particulier, c’est afin que la place, l’aspect, les dons que toi-même aurais souhaités, tu les aies et les possèdes selon ton voeu, à ton idée. Pour les autres, leur nature définie est tenue en bride par des lois que nous avons prescrites : toi, aucune restriction ne te bride, c’est ton propre jugement, auquel je t’ai confié, qui te permettra de définir ta nature. Si je t’ai mis dans le monde en position intermédiaire, c’est pour que de là tu examines plus à ton aise tout ce qui se trouve dans le monde alentour. Si nous ne t’avons fait ni céleste ni terrestre, ni mortel ni immortel, c’est afin que, doté pour ainsi dire du pouvoir arbitral et honorifique de te modeler et de te façonner toi-même, tu te donnes la forme qui aurait eu ta préférence. Tu pourras dégénérer en formes inférieures, qui sont bestiales; tu pourras, par décision de ton esprit, te régénérer en formes supérieures, qui sont divines.»

[...]

Pic de la Mirandole fut assassiné (empoisonné à l'arsenic) en 1494.

 

Frise Eq Comp# 576

Repost 0
TVF BB T.V.F.B.B. - dans Textes
commenter cet article
10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 16:00

ND des vertusQu'alliez-vous faire au Temple ?

Bâtir des cachots pour les vices et élever des Temples à la vertu.


Instruction du Grade de Compagnon

Rituel de Compagnon selon le Régulateur du Maçon

 

*    *    *


Notre F:.  Régis nous a présenté son travail de Compagnon sur ce thème. Je vous le livre avec sa fraternelle autorisation en lui adressant nos félicitations pour son travail.

 

*    *     *

 

Le thème de ma planche : « Bâtir des cachots pour les vices et élever des Temples à la vertu » rappelle les préceptes moraux de la franc maçonnerie et repose dans la symbolique maçonnique sur l’architecture sacrée, centrée sur le temple idéal dont le modèle demeure le temple de Salomon et renvoie à l’art « royal » qu’est l’art de la construction.

L’apprenti a déjà été invité à « déposer tous les métaux qui sont les emblèmes des vices », se comprenant comme le nécessaire abandon de « tout ce qui brille d’un éclat trompeur », afin d’engager sa quête initiatique et de s’élever spirituellement.

[...]

 

Pour lire le texte intégral cliquer sur  Bâtir des cachots pour les vices et élever des Temples à la vertu

 

Temple elevation

 

Vignette : Vitrail à l'église Notre-Dame-des-Vertus de Ligny-en-Barrois (Meuse)

Enluminure : La Cité de Dieu - Augustinus Source de l'enluminure : Mâcon - BM - ms. 0001, f. 172 Cité de Dieu (La) / Augustinus.

Frise Plume sm# 561

 

 

Repost 0
TVF BB T.V.F.B.B. - dans Textes
commenter cet article

Les Meuniers De La Tiretaine

  • : Royale Confrèrie des Meuniers de la Tiretaine
  • Royale Confrèrie des Meuniers de la Tiretaine
  • : Espace de dialogue des Meuniers de la Tiretaine (branche française) et de leurs amis bâtisseurs et géomètres, tous de bonne compagnie, libres et de bonnes mœurs.
  • Contact

Trois Pas en Loge Bleue

Un guide indispensable pour comprendre les usages en Loge et les fondamentaux du rite français

Disponible chez l'auteur TVF BB.

Pour commander ce livre, envoyer un mail à l'adresse : tvfbb[at]vt4c.ovh

Rechercher

Pages

Catégories