Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

Moment F 1Note de lecture

 

Liberté, égalité, fraternité : « Les trois marches du perron suprême », disait Victor Hugo.

Mais comment, dans un monde fondé sur l’individualité,  où règne sans partage  le moi-je, accéder à la marche d'en haut ? Comment passer du je au nous ?

 

Régis Debray répond à ces questions dans un magnifique essai :

« Le moment Fraternité ».


S’appuyant sur deux idées fortes, la nécessité du sacré et le crépuscule  de la religion civile des Droits de l’Homme, l’auteur présente les conditions suffisantes et nécessaires à l’émergence et au bon fonctionnement de la Fraternité.

 

Cet essai comporte trois parties, trois  Livres :

Livre I – Du bon usage du sacré

Deux citations résument la thèse de l’auteur sur le lien fraternité-sacralité  « Un "nous" se noue par un acte, délibéré ou non, de sacralisation », « Le sacré, c'est un bien de première nécessité, c'est le plus sûr moyen de mise en commun dont dispose un ensemble flou pour faire corps et se perpétuer ».

Pour bâtir sa thèse, Régis Debray s’appuie sur des idées fortes qu’il développe :
— Là où il y a du sacré, il y a une enceinte, quand elle s’efface le sacré disparaît,
— Là où il y a un "nous", il y a une sacralité, quand le "nous" se disloque, le sacré s'estompe,
— Il n'y a pas de sacralité sans lever les yeux vers le sublime,
— Le sacré déverrouille le temps.

 

Livre II – Crépuscule d’une religion, les Droits de l’Homme

Il qualifie les Droits de l’Homme de Religion contemporaine de l'Occident, religion dont « La liturgie est à la charge des gouvernants, la dogmatique incombe aux juristes, la didactique à l'éducation nationale, le catéchèse et l'apologétique au journalisme » et qui a pris le relais après Dieu, la Nation, le Progrès.

Les effets pervers des Droits de l’Homme dans le monde contemporain ont fait disparaître la sacralité qui a pu, un temps, faire illusion.

 

Livre III – Le Travail de Fraternité

Régis Debray donne les clefs d’un renouveau fraternel :
Quatre conditions favorisant les moments fraternels : la fête, le banquet, le chant, le serment.
Quatre règles permettant à la fraternité de fonctionner : avoir un « prieur » à sa tête, identifier une adversité, se séparer du monde profane, retrouver des valeurs perdues.

Quatre mesures : réapprendre le temps et sa patience, réapprendre les rites, réapprendre les frontières.

 

Un livre dense, fort qui ne peut laisser indifférent. Un livre qui peut nous aider à retrouver le nous pour affronter un avenir qui s’annonce « carnassier » comme le dit l’Auteur.

 

Editions Gallimard, Paris 2009

ISBN 978-2-07-043826-6

Collection Folio Essais

Fraternité 2

Partager cette page

Repost0
- dans Lectures

Le Rite Français

  • : Le Blog-Notes du Rite
  • : Pour sa plus grande gloire
  • Contact

Librairie

Voir ci-contre,

à la suite de l'article du jour

Rechercher

Pages

Catégories