Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 21:58



Vous trouverez dans la rubrique Notes de lecture (colonne de droite) la première note intitulée :
La Symbolique maçonnique de Jules Boucher.

Vous y accéder directement en cliquant sur La Symbolique maçonnique de J. B.

Fraternellement

Partager cet article

Repost0
RF BB TVFBB - dans Lectures
8 février 2009 7 08 /02 /février /2009 11:07



Pour essayer de répondre à la question récurrente et fort légitime de nos jeunes - et moins jeunes - Frères qui nous rejoignent :
            "Que faut-il lire pour faire des progrés en maçonnerie ?"
nous ouvrons cette rubrique afin que les M:. de la L:. puisse apporter leurs lumières et donner quelques conseils à nos FF:. A:. et C:.

Sur les étagères des libraires, le rayon Franc-maçonnerie se dissimule souvent entre ésotérisme et occultisme quand ce n'est pas à coté de la science des rêves ou de la parapsychologie !  le meilleur (rare) y côtoie trop souvent l'illisible, le délirant et parfois le pire... d'autant que les très bons ouvrages ne sont pas forcément étiquetés Franc-maçonnerie !

Mais nous pouvons donner un premier conseil :
Avant d'entamer une recherche bibliographique pour réaliser votre planche, avez-vous vérifié dans le rituel si par hasard... ?

 

...à suivre

Partager cet article

Repost0
RF BB TVFBB - dans Lectures
7 février 2009 6 07 /02 /février /2009 17:55
Vie et usage

du site Trusatiles

- mode d'emploi -


Avoir un site est une chose, le faire vivre en est une autre.
Si vous désirez publier sur le site un texte et/ou des photos, il faut et il suffit, de faire parvenir à l'administrateur du site, les fichiers doc, txt, pmd pour les textes et jpg, jpeg, gif, pour les photos, par mail.



Adresse du web master :
Contact

L'adresse ci-dessus n'est pas copiable (protection anti-spams). Désolé vous allez être obligés de la saisir.

Partager cet article

Repost0
RF BB TVFBB - dans Vie du blog-notes
2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 21:57
Soirée de formation des Compagnons
sous la férule du Premier Surveillant





Après un échange sur les inquiétudes et les difficultés de nos F:. compagnons A:. T:. et J:. M:. B:., nous avons :
  • rappelé l'importance du rituel qui est et doit rester l'ouvrage de référence, en insistant sur la nécessité de bien se pénétrer du chapitre "instruction au grade de compagnon".
  • travaillé sur un plan possible pour la planche "Les bijoux mobiles".
  • apporté quelques précisions sur  le sens de l'ouverture et de la fermeture des travaux.
Bien entendu les pas et les signes ont fait l'objet de quelques révisions.

Merci à nos deux F:. compagnons pour la qualité de leur écoute et de leur participation.









Partager cet article

Repost0
RF BB l'Orateur
31 janvier 2009 6 31 /01 /janvier /2009 22:11
Ouverture ce jour
du site de la R. L. Trusatilès
.
.   .

Que nul

n'entre ici s'il n'est géomètre *



Même si vous n'êtes pas encore géomètre, mais cela ne saurait tarder, bienvenue sur le site de notre Loge Trusatilès.
C'est le site d'une loge vivante qui travaille au Rite français.
Vous y trouverez :

  • des articles sur la vie de la Loge - Rubrique Articles,
  • des textes fondamentaux, des planches - Rubrique Pages,
  • la liste des travaux en cours - Rubrique Travaux,
  • la date de la prochaine tenue et des manifestations organisées par la Loge - Rubrique Ephéméride,
  • des albums photos - Rubrique Albums,
  • des liens vers... - Rubrique Sites à voir,
  • ...

Inscrivez-vous à la Newsletter, vous serez avertis, par mail, des mises à jour en temps réel.

T.V.F. Orateur


* La tradition veut que cette phrase ait été gravée à l'entrée de l'Académie, l'école fondée à Athènes par
Platon. Mais que vaut cette tradition ?
Notons tout d'abord que cette tradition ne nous est connue que par des sources très tardives, postérieures d'au moins 10 siècles à Platon: elle est mentionnée par Jean Philopon, philosophe néoplatonicien chrétien qui vécut à Alexandrie au VIème siècle de notre ère et dont survivent plusieurs commentaires d'oeuvres d'Aristote, dans son commentaire du De Anima d'Aristote(et dont on est presque certain aujourd'hui qu'il n'est pas de Philopon); par Elias, un autre philosophe néoplatonicien alexandrin du VIème siècle de notre ère, postérieur à Jean Philopon et, comme lui, chrétien, dans son commentaire des Catégories d'Aristote; et aussi par Jean Tzetzès, auteur byzantin du début du XIIème siècle de notre ère, dans ses Chiliades (VIII, 973), où on la trouve sous la forme complète.
Les deux premières références proviennent de commentaires d'oeuvres d'Aristote, et de fait, on trouve le terme ageômetrètos chez lui, par exemple dans les Seconds analytiques, I, XII, 77b8-34, où le mot figure 5 fois en quelques lignes, mais il ne fait jamais référence, dans ses oeuvres conservées du moins, à cette inscription au fronton de l'Académie, où il étudia, enseigna et vécut près de 20 ans.

V. M   A. V.

Commentaire de notre V:.M:.  Al Ecker

Avec un G majuscule comme Géométrie… Sans doute née sur les bords du Nil, la géométrie prendra sa vraie dimension de science dans le monde grec. A l'origine elle est l'art d'arpenter la terre, histoire de la mesurer en long, en large et en travers pour mieux répondre à l'une des grandes constantes du vivant, la possession d'un espace, bien sûr. Mais c'est aussi l'art de représenter, le plus rationnellement possible, le réel, afin d'en avoir une vue d'ensemble, et de lui donner, sinon un sens, au moins une dimension. C'est donc une manière concrète de conceptualiser le monde et l'abstraction mathématique, sachant que le scientifique le plus spéculatif ne rêve toujours que d'une chose: voir le résultat de sa pensée. Ainsi, le simple ruban de Moebius, dans lequel le bas est en haut, et inversement, ne se comprend bien qu'en le voyant représenté. Aujourd'hui encore les cosmologistes les plus avancés sur les théories de la naissance de l'univers s'attachent néanmoins les services de puissants ordinateurs capables de "dessiner" les formes de leurs théories les plus échevelées. Ainsi, par exemple, Stephen Hawking eut-il besoin de son ami Roger Penrose pour se donner une "idée visible", à partir de ses théories mathématiques, de ce que pourrait être une singularité possible ayant participé à la création du monde. Platon conviait donc dans son Académie, non pas le notaire qui stabilise le droit, ni le géomètre ( en grec: guéomètrès) qui fige le territoire, mais bien l'arpenteur d'espaces, (le gueometretos) celui qui, en "géométrisant" au figuré, est capable d'exprimer le spectacle du cosmos, tant dans le domaine du visible que dans le monde des idées...

Partager cet article

Repost0
RF BB TVFBB - dans Vie du blog-notes

Le Rite Français

  • : Le Blog du Rite Français
  • : Des fondamentaux, des usages, de la symbolique, du sens du premier Rite maçonnique
  • Contact

Librairie

Voir ci-contre,

à la suite de l'article du jour

Rechercher

Pages

Catégories