Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 18:04

Couvreur 01III - Le Couvreur

 

Origine du nom

Sans entrer dans les détails d’une étymologie un peu compliquée, il suffit de se souvenir du sens premier du verbe Couvrir, qui signifie protéger voire défendre.

Dans le monde des artisans, le  couvreur est celui dont le métier est de disposer un toit au-dessus d’une construction pour la protéger des intempéries.

 

Le Couvreur, dans une Loge, est le Maître qui est chargé de protéger celle-ci et d’en défendre l’accès. Il est armé d’une épée. Armé, c’est-à-dire qu’il a cette épée en main, prête à être utilisée et non au fourreau comme les autres Frères de la Loge (1).

 

Le gardien du Temple

Lorsque les travaux sont ouverts, la Loge, le temple maçonnique, devient un espace sacré où la Loge, l’ensemble des Frères initiés, travaille à la gloire du Grand Architecte, dans le silence, la paix et l’harmonie, loin des fracas du monde extérieur.

 Pour être sûr que rien ne viendra troubler la quiétude de la Loge, au cours de l’ouverture des travaux, le V. M. demande au D.S. que la Loge soit couverte.

Le D.S. transmet cet ordre au Frère couvreur en lui disant simplement :

Frère Couvreur faites  votre office.

Lorsqu’il a rempli son office, le Couvreur referme la porte à clef et pose celle-ci sur le plateau du D.S. en l'avertissant que la Loge est couverte  (2).

 

L’office du couvreur est donc d’abord de vérifier que la Loge est bien couverte intérieurement et extérieurement.

  • Intérieurement : Il a veillé à ne laisser entrer dans le Temple que Les Frères de la Loge reconnus comme tels. Pour les Frères visiteurs, étrangers à la Loge, il vérifie que leur qualité de Frères a été dûment contrôlée par le Frère Tuileur (au rite français, le Premier Expert) avant de leur laisser franchir le seuil.
  • Extérieurement : Il vérifie qu’aucun indésirable, ne rode sur le parvis et vérifie la fermeture de l’accès du temple. Quels Indésirables ? Les profanes bien sûr, les athées stupides ou les libertins irréligieux dirait Anderson (3), qui oseraient se présenter.

Lorsqu’un Frère demande l’accès de la Loge pendant l’ouverture des travaux le couvreur veille à le faire patienter et ne le fait entrer que lorsque les travaux sont ouverts.

 

Couvreur 09Symbolique

Mais vous savez bien que les Francs-Maçons sont prudents et malins… ils ne se réunissent que dans un lieu secret, connu des seuls vrais maçons et de mémoire de TVF, nous n’avons jamais vu un profane assez inconscient ou téméraire pour se risquer dans nos Tenues.

Le Couvreur est le gardien du temple ou le gardien du seuil comme ceux que l’on retrouve dans de nombreuses légendes mythiques. Dragons crachant des flammes, chimères armées, animaux fantastiques (scorpion, lion à figure humaine…), chevaliers en armure, qui montent une garde impitoyable à l’entrée des lieux réservés aux initiés. Malheur à celui qui ne connait pas le mot de passe !

Le couvreur protège un espace sacré et, de son épée, interdit l’entrée à tout ce qui pourrait profaner ce lieu. Il maintient, de la pointe de son arme, les Ténèbres à distance.

 

Place

Le Temple n’a qu’une issue, la porte de l’Occident.

Le Couvreur est assis à l’intérieur du temple, barrant la porte et se tient à proximité du D.S. qui lui sert d’intermédiaire avec le V. M. Il tient son épée pointe en bas.

Lorsqu’il sort du temple il doit tenir son épée pointe en haut. Le rituel ajoute, de la main gauche.

 

Investiture

En remettant le sautoir et le bijou de couvreur au Frère chargé de cet office, le V.M. déclare :

Je vous nomme Couvreur de la Loge et vous revêts du bijou de votre charge, une épée en sautoir. Votre place est à l’intérieur, à l’entrée de la Loge, près de la colonne J. Votre devoir est d’avertir le Très Vénérable lorsque les Frères demandent l’entrée de la Loge, d’admettre les Maçons qui ont été tuilés, de recevoir les candidats en bonne forme et d’obéir aux ordres du deuxième surveillant.

 

BijoucouvreurBijou

C’est une épée à deux mains, garde en haut, pointe en bas.

 

Notes

1 - Deux autres Officiers sont armés dans la Loge.

2 - En fait depuis longtemps, le Couvreur ne peut plus fermer la porte à clef dans notre royale confrérie. Il y a quelques années, un de nos amis, Maître Meunier de son état, qui avait fêté le solstice d’été, il faut dire qu’il faisait chaud ce jour là, laissa choir par mégarde la clef du Temple dans la Tiretaine. A cet endroit, c'est un véritable torrent aux eaux sombres, inquiétantes et tumultueuses. N’écoutant que son devoir, notre Meunier plongea pour la retrouver et coula à pic. Nous eûmes très peur et sa réanimation fut longue et difficile. Certains anciens, qui ont vécu ces instants dramatiques et en sont restés marqués, affirment , non sans effroi, avoir vu, par nuit de pleine lune, le dragon qui hante les eaux de notre rivière arverne, porter cette clef en sautoir.

Ceci dit, il faudra penser à  la faire refaire !

3 - James Anderson, Les Constitutions, ch. I  1723

 

Billet # 312  © 2011 tvf bb

Partager cet article

Repost 0
TVF BB T.V.F.B.B. - dans Offices
commenter cet article

commentaires

7 & + 04/09/2011 12:24


Dans notre loge, c'est le passé maitre qui prend le poste de couvreur. Est-ce l'usage ailleurs ?


T.V.F.B.B. 04/09/2011 22:28



Je viens de mettre un billet en citant un Frère qui était et est encore une référence.


Frt



G-man 03/09/2011 19:54


Et il fait comment pour le signe d'ordre avec l'épée dans la main droite ?Fraternellement


T.V.F.B.B. 04/09/2011 22:28



Question pertinente.


Voyons les réactions qui vont suivre.


Frt



Luis 03/09/2011 12:22


J'espère que tu vas poursuivre et nous présenter chaque office. Je suis d'accord avec l'autre commentaire. L'épée doit être tenue de la main droite, même si c'est une épée à deux mains,l'épée à
deux mains n'est pas une arme de parade mais de combat, le Couvreur est un garde armé. Dans notre atelier (RF) le couvreur ne la quitte jamais.
J'ai rencontré CG hier soir. Il t'adresse ses très fraternelles salutations.
Je t'embrasse frat.


T.V.F.B.B. 04/09/2011 22:27



Merci de ton commentaire Luis.


Tu transmettras mes salut. frat. à notre Frère C


Frt


 



Al Ecker 02/09/2011 14:33


Repasser en revue les diverses charges d'officiers me semble être une excellente initiative, d'autant que ceci permet de recentrer certaines dérives dues au temps, aux habitudes et au syncrétisme
des pluriritualistes. En particulier je pense que le couvreur est le seul Officier qui doit tenir son épée de la main droite, car il s'agit non pas d'une charge symbolique, mais bien d'une fonction
opérative de gardien de la Porte. En cela il est un combattant potentiel, prêt à repousser, y compris par la force, toute intrusion profane. Il est vrai que son bijou est une épée à deux mains...
Donc le débat est tranché, si j'ose dire!


Les Meuniers De La Tiretaine

  • : Royale Confrèrie des Meuniers de la Tiretaine
  • Royale Confrèrie des Meuniers de la Tiretaine
  • : Espace de dialogue des Meuniers de la Tiretaine (branche française) et de leurs amis bâtisseurs et géomètres, tous de bonne compagnie, libres et de bonnes mœurs.
  • Contact

Trois Pas en Loge Bleue

Un guide indispensable pour comprendre les usages en Loge et les fondamentaux du rite français

Disponible chez l'auteur TVF BB.

Pour commander ce livre, envoyer un mail à l'adresse : tvfbb[at]vt4c.ovh

Rechercher

Pages

Catégories