Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mars 2016 7 06 /03 /mars /2016 15:03
Entrer, sortir, la terreur des Apprentis et parfois de quelques autres

Quelques conseils simples pour éviter les angoisses :

I.– Sortir de la Loge au cours des travaux,

1– Sortie des Apprentis avant l'ouverture au deuxième grade.

Le PMdC va, à la demande du Vénérable, quérir les Frères Apprentis sur la colonne du Nord. Ceux-ci se lèvent, se mettent à l'ordre et suivent le PMdC, en restant à l'Ordre. Un Maître, désigné par le Vénérable, les suit, à l'ordre et ferme le cortège. Arrivés à l'Occident, le PMdC s'écarte et chaque Apprenti, face à l'Orient, au bord du pavé mosaïque (sans marcher dessus !), les pieds en équerre, fait le signe de son grade, salue le Vénérable, fait un demi tour par la droite et quitte la Loge à pas libres, le Couvreur ayant ouvert la porte de celle-ci. Le Maître qui les suit salue de la même façon le Vénérable et rejoint les Apprentis sur le Parvis où il leur fera une séance d'instruction.

2– Sortie des Compagnons avant l'ouverture au troisième grade.

Le PMdC va, à la demande du Vénérable, quérir les Frères Compagnons sur la colonne du Midi. Ceux-ci se lèvent, se mettent à l'ordre de Compagnon et suivent le PMdC, en restant à l'Ordre. Arrivé à l'Occident, le PMdC s'écarte et chaque Compagnon, face à l'Orient, au bord du pavé mosaïque (sans marcher dessus !), les pieds en équerre, fait le signe de son grade, salue le Vénérable, fait un demi tour par la droite et quitte la Loge à pas libres, le Couvreur ayant ouvert la porte de celle-ci. Ils rejoignent le Maître et les Apprentis qui les ont précédés.

 

N. B.

Petit rappel pour exécuter un signe (au 1er ou au 2ème) élégant, propre et précis : la position de départ de la main étant celle de l'ordre, les signes se font toujours en deux temps, le premier temps est celui d'une horizontale, le deuxième celui d'une verticale.

Les battements de bras du type moulin à vent, ne sont pas acceptés même chez les Meuniers de la Tiretaine. Qu'on se le dise !

A suivre

Entrer, sortir, la terreur des Apprentis et parfois de quelques autres
A propos de la gravure représentant le Duc d'Antin l'épée à la main (article du 21 février), quatre lecteurs ont donné la bonne réponse. Chaleureuses félicitations.
Quand le 14 septembre 1737 le commissaire Delespinay se présente chez Chapelot marchand de vin à la Rapée au cabaret à l'enseigne de Saint Bonnet, le Duc d'Antin faisait office de couvreur et défendait l'entrée de la Loge en tenant, comme il se doit pour un officier armé, son épée de la main droite.
 
Merci à notre BAF Yonnel G. pour les précisions apportées.
Entrer, sortir, la terreur des Apprentis et parfois de quelques autres

Partager cet article

Repost0
RF BB Blog-notes des Meuniers de la Tiretaine - dans Rite Français

Le Rite Français

  • : Le Blog-Notes du Rite
  • : Pour sa plus grande gloire
  • Contact

Librairie

Voir ci-contre,

à la suite de l'article du jour

Rechercher

Pages

Catégories