Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2015 4 26 /11 /novembre /2015 14:20
La Chaîne d'Union - III (fin)

Je pense ici à une image et à un film, ce vieux film de 1956 a pour titre « si tous les gars du monde… », on y voit comment se crée, à travers la planète et sa diversité, une chaîne d’entraide : radioamateurs de plusieurs pays, infirmières, soldats américains et russes, hôtesses de l’air, secouristes, parviennent à sauver de la maladie et de la mort, des marins embarqués sur un chalutier breton en mer du nord… J’avais dix ans quand je l’ai vu, je ne l’ai pas oublié. L’image, elle, n’est pas rare, c’est un dessin de notre petite planète bleue entourée de personnages de toutes les couleurs qui se donnent  la main dans une ronde un peu enfantine. Je vous en parle car cela illustre ma pensée : ne devons-nous pas nous efforcer de rapprocher par la fraternité, non seulement tous les MM.·.  du monde, mais, au-delà, tous les êtres humains qui peuplent ce monde? C’est d’ailleurs la dernière phrase du texte : « jurons de travailler sans relâche au grand œuvre de la Fraternité universelle.». Symboliquement, comme la L.·. qui va du Nord au Sud, de l'Orient à l'Occident, du Nadir au Zénith,  le  cercle de  la chaîne d'union représente l'univers tout entier.

Notre chaîne ne transcende pas seulement l’espace, elle transcende aussi le temps : « En elles, sont toujours présents ceux qui la formaient hier ». Nos FF.·. de Trusatilès sont de ceux-là, André, Hervé, Daniel, Jean et les autres. Et aussi nous sommes les héritiers des grands MM.·.  qui nous ont précédés, d’Anderson, de Desaguliers, de Ramsay, de Willermoz, bien sûr, des anciens, des modernes, de ceux des Lumières, de Mozart, de Kipling, etc. etc.: mesurons-nous la chance que nous avons? Bernard de Chartres (philosophe  français du XIIᵉ siècle) le dit à sa manière : «Nous sommes comme des nains juchés sur des épaules de géants (les Anciens), de telle sorte que nous puissions voir plus de choses et de plus éloignées que n’en voyaient ces derniers. Et cela, non point parce que notre vue serait puissante ou notre taille avantageuse, mais parce que nous sommes portés et exhaussés par la haute stature des géants.».

En outre, nous sommes, bien entendu, assis sur les épaules de tous les sages de la terre comme nous pouvons nous appuyer sur les grands textes, l’épopée de Gilgamesh, la Bible, évidemment, les philosophes grecs (Socrate, Platon, Aristote), St Augustin, St Bernard, Rûmi, Blaise Pascal, Gandhi, René Guenon, et bien plus encore !

La phrase suivante s’enchaine mais elle a un sens premier strictement attaché à notre rituel, ce rituel que l’on devrait éviter de retoucher, elle parle de « la Tradition que nous avons régulièrement reçue, que nous maintenons sans faillir et que nous transmettrons dans sa plénitude aux générations à venir. ». Vous l’entendez aussi,  comme moi, dans un sens plus large.

La chaîne continuera quand nous aurons rejoint l’ O.·.E.·.. Préparons l’avenir, transmettons, initions…

Puis nous entendons l’injonction dite par notre V.·.M.·. « Elevons notre esprit vers le G.·.A.·.D.·.L.·.U.·. qui est Dieu et jurons de travailler sans relâche au grand œuvre de la Fraternité universelle.». C’est clair, on ne peut pas douter que nous ne sommes plus dans le monde matériel mais bien au niveau spirituel, réunis au nom du G.·.A.·.D.·.L.·.U.·.; notre être tout entier est mis en jeu autour de la verticale qui relie la terre au ciel. En cet instant, cet instant d’éternité, mon individualité s’efface devant l’immense cohorte des hommes de tous les temps, devant la Création, je suis là, tout petit maillon, provisoire mais ineffaçable pour avoir été créé, pour avoir existé… Cette chaîne nous prive d’une indépendance  physique, d’une liberté de mouvement comme d’autres libertés matérielles (illusoires?) pour mieux nous faire entrer dans une communion, sur un chemin de progrès. Et, ensemble, nous nous engageons, nous « jurons de travailler sans relâche au grand œuvre de la Fraternité universelle ».

Le moment de  silence et de recueillement qui suit peut être l’occasion, dans cette ambiance émotionnellement intense, de ressentir l’Egrégore, cette entité abstraite fédérant les pensées de tous  dans l’harmonie de nos consciences.

Lorsque le V.·.M.·. déclare « Mes FF .·. rompons la chaîne », tous les FF .·. commencent par en éprouver par trois fois la solidité avant de reprendre leur liberté. Le retour à sa place est généralement empreint de retenue, encore marqué par ce qui vient de se passer…

 

Conclusion

Maintenant que nous avons balayé, ensemble, des éléments de ce qui fait l’importance de la chaîne d’union, maintenant que nous sommes passés du cercle formés de quelques FF.·. se donnant la main, quelque part dans une L.·. juste et parfaite, à l’ensemble de tous les MM.·. du monde et, même, à l’humanité toute entière, il me revient de conclure. Je vais le faire en empruntant mes propos tout d’abord au Rite qui m’a vu naître, le R.·.E.·.A.·.A.·., puis à certains de ceux qui m’ont précédé et pris sur leurs épaules:

  • Le rituel du premier ordre du R.·.E.·.A.·.A.·. comporte, tout à la fin, cette invitation: « Que la lumière qui a éclairé nos travaux continue de briller en nous pour que nous achevions au dehors l’œuvre commencée dans ce temple ».
  • [ Henri Tort-Nouguès, Passé Grand Maître de la Grande Loge de France, a déclaré: « La Fraternité initiatique est bien une chaîne de solidarité et d'amour, mais dans le sens où Saint Exupéry définissait ce dernier: « regarder ensemble dans la même direction » et avec une précision supplémentaire: que cette direction nous amène réciproquement et ensemble à vivre dans un monde toujours plus lumineux et authentiquement généreux. (…). Ainsi la "Loge maçonnique" veut entraîner l'homme et le franc- maçon à aller vers la Lumière. Par-là, elle peut apporter, à lui, et à tous les autres hommes ses frères, un sens à l'existence, un équili­bre dans sa vie et pourquoi pas une certaine paix, une certaine joie et peut-être, avec l'espérance, un peu, et même beaucoup, de bonheur. » (Conférence prononcée le 5 Décembre 1987 dans le cadre du Cercle Condorcet Brossolette.) ]

 

  • Saint-Jean dans sa première Lettre (chap. 2, 9-10) écrit:

«Celui qui dit être dans la lumière et qui a son Frère en haine est dans les ténèbres.

Celui qui aime son frère demeure dans la lumière »

  • Djalal al-Din Rûmi : « Recherche continuellement le royaume de l'Amour
    Car ce royaume te fera échapper à l'ange de la mort (…)

Et contemple dans ton propre cœur toutes les sciences des prophètes.»

  • Enfin, je suggère que tout à l’heure aux Agapes nous entonnions le CHANT DES APPRENTIS (version d'Anderson) :

« Alors, unissons-nous main dans main 
Tenons-nous ferme les uns les autres 
Soyons joyeux et montrons un brillant visage 
Aucun mortel ne peut se vanter 
De porter une si noble santé 
Qu'un Maçon franc et accepté. »

 

 

J'ai dit, le 6ème jour du 8ème mois de l’A.·. de V.·. L.·. 6015

                                    B.·.R.·.

La Chaîne d'Union - III (fin)

712ème article

Partager cet article

Repost 0
TVF BB T.V.F.B.B. - dans Symbolique
commenter cet article

commentaires

Les Meuniers De La Tiretaine

  • : Royale Confrèrie des Meuniers de la Tiretaine
  • Royale Confrèrie des Meuniers de la Tiretaine
  • : Espace de dialogue des Meuniers de la Tiretaine (branche française) et de leurs amis bâtisseurs et géomètres, tous de bonne compagnie, libres et de bonnes mœurs.
  • Contact

Trois Pas en Loge Bleue

Un guide indispensable pour comprendre les usages en Loge et les fondamentaux du rite français

Disponible chez l'auteur TVF BB.

Pour commander ce livre, envoyer un mail à l'adresse : tvfbb[at]vt4c.ovh

Rechercher

Pages

Catégories