Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2015 4 12 /11 /novembre /2015 11:45
La Chaîne d'Union - I

Nos très vifs remerciements au TVF Bernard R. pour ce morceau d'architecture.

*

*     *

La chaîne d'union qui figure à chaque  clôture de nos travaux est le point d’orgue de la tenue. Voyons ensemble ce qui explique sa grande importance.

Je ne parlerai que de celle, rituelle, qui clôt la tenue. Je ne parlerai pas des chaînes que l’on peut faire aux Agapes (avec les serviettes) ou lors des St Jean, ni des chaînes funèbres pas plus que des chaines ratées… ce qui, cependant, ne manquerait pas d’intérêt... Je n’évoquerai  pas non plus la notion d’énergie, notre B.·.A.·.F.·. Alain B.  l’a traitée bien mieux que je ne saurais le faire.

Dans ce qui suit je partirai du langage courant avant de me pencher sur le Rituel lui-même puis  sur le symbolisme avant quelques mots de conclusion.

 

  1. Les mots, l’expression
  • Chaîne= Suite d'anneaux   engagés les uns dans les autres (chaînons ou maillons) servant à orner, à attacher, à transmettre un mouvement, etc.

Notion de limite: chaîne pour clôturer ou limiter un terrain,

Dans le bâtiment: la chaîne d'angle relie deux murs en angle, le chainage, horizontal lui, rend le mur plus solide,

En mécanique: chaîne de transmission dans un moteur, chaîne de vélo,

Aspect positif, aspect négatif :  chaîne de solidarité d’un côté et, en négatif, les chaines de l’esclave, celles du prisonnier.

  • Union : Relation, jonction de différentes choses ou de personnes, fait de former un couple, il sous-entend une entente, la concorde des sentiments ou des pensées.  
  • Quelle origine? Vu les nombreux allers-retours entre le Compagnonnage et la Maçonnerie il parait difficile  d’affirmer une antériorité de l’un sur l’autre. Ce serait les modernes qui l’auraient  introduite en F.·.M.·.  d’où son importance au Rite Français. On en  trouve trace dès les constitutions d’Anderson (1723).
  • Une analogie : lors de notre tenue de février dernier notre F.·.H.·. Michel évoquait le soufisme et dans le blog des meuniers en avril on trouvait une allusion à Rumi (1207-1273) mystique persan, maître soufi, fondateur d'une confrérie de derviches tourneurs : lors de leur cérémonie les derviches sont disposés en cercle et tournent sur eux-mêmes, on y reviendra…

 

  1. Le Rituel

La chaîne est formée, sur le sol de la L.·.,  à partir du Vénérable à qui revient la responsabilité de la diriger, chacun se dégante et se place autour du pavé mosaïque et des trois chandeliers, avec au centre le tableau de L.·.

On peut l’accompagner de musique au tempo et au volume appropriés, ne gênant ni l’écoute ni la concentration.

Si l’assistance est modeste la chaîne est dite « longue » : les frères se tiennent à mains nues, simplement,  la main gauche de l’un dans la main droite de l’autre, comme des enfants faisant la ronde. Dès que l’effectif le permet on la fait  «courte» : toujours en cercle fermé, les frères se tiennent aussi à mains nues, mais les bras croisés, bras droit sur bras gauche, main gauche en dessous tournée vers le haut, main droite au-dessus, tournée vers le bas. Ils se concentrent en silence, ils  écoutent le texte dit avec calme et solennité par le V.·.M.·. . Je ne le rappelle pas entièrement:

« Mes Frères, n'oublions jamais que l'amour fraternel  est "la base, la pierre angulaire, le ciment et la gloire de notre vieille confrérie". Que nos cœurs se rapprochent en même temps que nos mains ; (que l'Amour fraternel unisse tous les maillons de cette Chaîne formée librement par nous.
Comprenons la grandeur et la beauté de ce rite ancestral; pénétrons-nous de son sens profond. Cette Chaîne nous unit à tous nos frères heureux ou malheureux répandus sur la surface de la terre. En elle, sont toujours présents ceux qui la formaient hier.

Qu’elle soit l’emblème de la Tradition que nous avons régulièrement reçue, que nous maintenons sans faillir et que nous transmettrons dans sa plénitude aux générations à venir.)

Elevons notre esprit vers le G.·.A.·.D.·.L.·.U.·. qui est Dieu et jurons de travailler sans relâche au grand œuvre de la Fraternité universelle. »

Tous ensemble : « Nous le jurons ! »

Suit un moment de silence et de recueillement (éventuellement à l’intention particulière proposée par le V.·.M.·. , en tout cas guidé par ce qui précède).

Lorsque le V.·.M.·. déclare « Mes FF .·. rompons la chaîne » tous les FF .·. secouent trois fois les mains avant de la rompre.

Notons que c'est le jour même de son initiation que le nouveau F .·.   la découvre, et très vite il la ressentira comme un moment fort.

à suivre

La Chaîne d'Union - I

Nos très chaleureuses et fraternelles félicitations à notre B.A.F Bernard G. de Lyon qui a identifié

– la sculpture qui représente une des trois vertus théologales, l'Espérance, reconnaissable à l'ancre qu'elle tient dans sa main droite,

– cette sculpture fait partie du chœur de la cathédrale Sainte Marie d'Auch (Gers), réalisé entre 1510 et 1554.

La Chaîne d'Union - I

710ème article

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Les Meuniers De La Tiretaine

  • : Royale Confrèrie des Meuniers de la Tiretaine
  • Royale Confrèrie des Meuniers de la Tiretaine
  • : Espace de dialogue des Meuniers de la Tiretaine (branche française) et de leurs amis bâtisseurs et géomètres, tous de bonne compagnie, libres et de bonnes mœurs.
  • Contact

Trois Pas en Loge Bleue

Un guide indispensable pour comprendre les usages en Loge et les fondamentaux du rite français

Disponible chez l'auteur TVF BB.

Pour commander ce livre, envoyer un mail à l'adresse : tvfbb[at]vt4c.ovh

Rechercher

Pages

Catégories